"Président de merde" : Jack Lang se lâche contre Donald Trump

"CRI DU COEUR" - L'ancien ministre de François Mitterrand a utilisé l'expression "président de merde" samedi sur ses comptes Twitter et sur Facebook pour dénoncer les propos de Donald Trump sur les "pays de merde" .

Il n'a pu retenir un "cri du coeur". Jack Lang a posté un tweet virulent contre Donald Trump ce samedi. L'ancien ministre de François Mitterrand a qualifié le président américain de "président de merde". Il faisait ainsi référence aux "pays de merde", expression utilisée par Donald Trump cette semaine pour qualifier les pays africains, Haïti ou encore le Salvador, des propos que le président a ensuite  partiellement contesté mais qui ont suscité une vague d'indignation à travers  le monde. 


"C'est un cri de révolte après ce qu'il a dit sur les  Haïtiens", s'est justifié Jack Lang auprès de l'AFP.  "J'ai envie qu'on dise dans le monde entier: 'président de merde', comme un  cri de ralliement contre ce personnage humiliant et offensant", a insisté le  président de l'Institut du monde arabe (Ima).

 "Ce qui m'a motivé, a expliqué l'ancien ministre âgé de 78 ans, c'est  d'entendre ce type (Donald Trump, ndlr) chaque heure chaque jour dire n'importe  quoi, insulter". L'ancien ministre qui se déclare "solidaire" des pays africains et d'Haïti,  "pays que j'aime", a dénoncé le "mépris" du président américain à leur  encontre. "Ce mépris est inqualifiable. C'est blessant, offensant (...) Tous  les jours, il déverse du mépris sur les uns sur les autres".

En vidéo

L'image de Trump s'est fortement dégradée depuis son entrée à la Maison-Blanche

Selon Jack Lang, Donald Trump est "un xénophobe et un raciste maladif".  "C'est indigne de l'Amérique, grand pays de liberté, de grandes aventures  d'émancipation", a estimé l'ancien ministre.  

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet