Présidentielle américaine : la candidature potache d'un ado cartonne dans les sondages

International
ETATS-UNIS – Âgé de 15 ans à peine, un lycéen s'est présenté en tant que candidat indépendant à la prochaine élection présidentielle américaine. Et rencontre une popularité inattendue.

Il a 15 ans, est encore au lycée, mais compte bien faire entendre sa voix lors de la prochaine présidentielle américaine. "Deez Nuts" (son pseudo de campagne, il s'appelle en réalité Brady Olson), probablement le plus jeune candidat indépendant déclaré, est sous les projecteurs aux Etats-Unis depuis que des sondages le créditent de près de 10 % des suffrages dans certains Etats.

Se déclarer en tant qu'indépendant est une vieille tradition aux Etats-Unis où, tous les quatre ans, des candidatures potaches émergent. Cette année, selon le site de la commission électorale fédérale , se présentent ainsi l'empereur César, Titus Le Grand, Buddy le chat ou encore Jack Sparrow, le héros du film Pirates des Caraïbes. Au total, la commission a recensé 586 inscriptions, dont seules quelques dizaines correspondent aux candidats sérieux aux primaires républicaines et démocrates.

Entre 7 et 9 % selon les sondages

Mais alors que ces aspirants font généralement campagne dans l'anonymat le plus total, Deez Nuts a réussi le tour de force d'attirer l'attention sur lui, au point d'afficher des scores non négligeables dans les sondages où il apparaît. Il s'est ainsi vu créditer de 9 % en Caroline du Nord, de 8 % dans le Minnesota et de 7 % dans l'Iowa. De quoi faire de lui, estime le quotidien britannique Guardian , le candidat indépendant le plus performant depuis vingt ans.

Bien sûr, ces résultats ne sont pas à prendre trop au sérieux : la question posée en Caroline du Nord, où il a obtenu son meilleur score, était "Si les candidats à la présidence l'année prochaine étaient Hillary Clinton, Donald Trump et Deez Nuts, pour qui voteriez-vous ?". Une formulation qui met forcément le lycéen très en lumière. Un analyste de Public Policy Polling (PPP), qui a réalisé les sondages, explique d'ailleurs au Guardian que "vous pourriez appeler n'importe comment le troisième candidat à la présidentielle, il obtiendrait 7 ou 8 %".

"Je suis candidat, pourriez-vous m'inclure dans un sondage ?"

"Ça a commencé quand nous avons reçu un mail disant 'je m'appelle Deez Nuts, je suis candidat, pourriez-vous m'inclure dans un sondage ?'", raconte un responsable de PPP, au Daily Beast . "Je me suis dit, 'essayons, ça va être amusant'". Ce qu'il n'avait pas prévu, c'est que les scores seraient aussi élevés. Fort de ces résultats, le lycéen entend bien faire campagne aussi longtemps que possible. Même si sa candidature devrait prendre fin bien avant le 8 novembre 2016, jour du vote : selon la constitution américaine, le locataire de la Maison Blanche ne peut en effet être âgé de moins de 35 ans. Deez Nuts a donc encore de nombreuses années devant lui pour peaufiner son discours…

A LIRE AUSSI
>>
Que vaut la candidature d'Hillary Clinton ?
>>
Donald Trump, clown et Calimero du premier débat républicain

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter