Primaire de la droite : les médias russes applaudissent la victoire de Fillon le "pragmatique"

Primaire de la droite : les médias russes applaudissent la victoire de Fillon le "pragmatique"

POUTINOPHILE - Les médias russes saluent le triomphe du conservateur François Fillon à la primaire de la droite en France. L'ancien Premier ministre, que Vladimir Poutine a qualifié la semaine dernière de "grand professionnel", est en effet considéré comme pro-russe.

"Ce que je demande c'est (…) que l'on retisse un lien, si ce n'est une confiance, qui permette d'amarrer la Russie à l'Europe." Durant le débat qui l’opposait à Alain Juppé jeudi dernier, François Fillon a réitéré sa volonté de nouer un partenariat solide avec le Kremlin. Une initiative saluée par les médias russes ce lundi, au lendemain de sa victoire à la primaire de la droite et du centre.

Toute l'info sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Lire aussi

    Les journaux du pays ont en effet tressé des lauriers au candidat considéré comme pro-russe. Le présentateur vedette de la chaîne publique russe Vesti, Dmitri Kisselev, principale voix médiatique du Kremlin, a interrompu son journal d'information dans la nuit de dimanche à lundi pour annoncer la victoire du Français à la primaire. "Les forces de droite relèvent la tête dans toute l'Europe", s'est enthousiasmé pour sa part le présentateur du journal de l'autre chaîne publique russe, Pervy Kanal, en commentant la victoire de François Fillon. "Qui va maintenant imposer des sanctions et contre qui ? Les temps changent, et ces méthodes sont dépassées", a-t-il renchéri.

    "L'ami François"

    "François Fillon est le plus pragmatique des candidats en ce qui concerne la politique internationale", note l'agence officielle russe Ria-Novosti. François "Fillon est plus proche des électeurs qu'Alain Juppé sur plusieurs sujets : la lutte contre l’État islamique, le mariage gay et la Russie", estime de son côté lundi sur son compte twitter le député du Conseil de la Fédération, la chambre haute du Parlement russe, Alexeï Pouchkov. "Je ne pense pas qu'il faut dire que François Fillon est un candidat pro-russe, il est avant tout un candidat pro-français", a toutefois souhaité relativiser l'expert Sergueï Fiodorov, de l'Institut de l'Europe de l'Académie russe des Sciences (RAN, invité lundi par la chaîne d'information 24.

    Lire aussi

      Déjà, la semaine dernière, la presse russe avait salué "l'ami François", le candidat "pro-russe". Rien d’étonnant tant François Fillon tranche avec la ligne de la diplomatie française et celle de son camp : il souhaite par exemple opérer un rapprochement entre l’Europe et le Kremlin, lever les sanctions à son encontre et s'associer à elle dans la lutte contre le groupe Etat islamique en Syrie. Un partenariat noué de longue date entre François Fillon et Vladimir Poutine, qui se sont rencontrés à de multiples reprises lorsque le nouvel homme fort de la droite était Premier ministre, entre 2007 et 2012.

      Lire aussi

        En vidéo

        Vladimir Poutine : François Fillon "sait défendre son point de vue (...) c'est un très bon négociateur"

        Sur le même sujet

        Les articles les plus lus

        SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

        Covid-19 : pourquoi les enfants sont devenus le "moteur de l’épidémie" ?

        Covid-19 : protocole renforcé à l'école, fermetures des discothèques... Le point sur les nouvelles mesures sanitaires

        EN DIRECT - Covid-19 : 12.096 personnes hospitalisées dont 2191 en soins critiques

        Covid-19 : les discothèques fermées pour 4 semaines, annonce Jean Castex

        Lire et commenter
        LE SAVIEZ-VOUS ?

        Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

        Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.