"American Sniper" : qui est Chris Kyle, le tireur d’élite joué par Bradley Cooper ?

DirectLCI
PORTRAIT - Chris Kyle est le plus redoutable sniper de toute l'histoire militaire américaine. Surnommé "al Shaitan" (le diable) par ceux qu'il traquait en Irak et "la Légende" par ses frères d'armes du Navy Seal, il a été abattu le 2 février 2013. Son autobiographie, qu’il avait rédigée à son retour, a inspiré le film "American Sniper", diffusé ce dimanche soir sur TF1 (21 heures).

Il pensait mourir dans une embuscade en Irak, mais a finalement été tué devant chez lui. Après onze ans de service au sein des Navy Seal, les troupes d'élite de la marine américaine, Chris Kyle, le sniper le plus redoutable de l'armée américaine (255 ennemis tués, dont 160 confirmés), avait raccroché son fusil de tireur d'élite. Le 2 février 2013, Chris Kyle a été tué au Texas par l'un de ses compatriotes, lors d'un gala de charité consacré aux vétérans souffrant du syndrome de stress post-traumatique, auquel Kyle se faisait un devoir d'assister, en organisant des week-ends de "réintégration". Son tueur, Eddie Ray, a été condamné en février 2015 condamné à la perpétuité.

Intégré au sein de l'équipe 3 des forces spéciales de la marine de guerre des Etats-Unis comme tireur d'élite, Chris Kyle a participé à toutes les batailles majeures de l'opération Liberté irakienne (Iraqi Freedom). Il a effectué son premier tir mortel à longue distance au cours de l'invasion initiale lorsqu'il a tué une femme qui s'approchait d'un groupe de marines avec une grenade dégoupillée.

Au cours de la deuxième bataille de Falloujah, alors que les marines affrontaient plusieurs milliers d'insurgés, Kyle a tué quarante combattants ennemis. Un tir à 1.800 mètres, en 2008 dans les bas-fonds de Saddam City (Bagdad), contre un Irakien sur le point de tirer une roquette contre un convoi de marines avait fait de lui le meilleur tireur d’élite.

En vidéo

"American Sniper", un triomphe qui déchire l’Amérique

Des records qui lui ont valu les surnoms de "The Legend" (la Légende) par les militaires et d'"al Shaitan Al-Ramadi" (le diable de Ramadi) par les insurgés, qui ont mis à prix sa tête pour 80.000 dollars américains, "mort ou vif". Quittant la marine en 2009, Chris Kyle a publié ses mémoires, American Sniper, en janvier 2012. Dedans, il exprime son absence de remords vis-à-vis des personnes qu'il a tuées. Son seul regret est plutôt "de ne pas en avoir tué davantage". Dans le film American Sniper, adaptation de son livre, Chris Kyle est donc incarné Bradley Cooper.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter