Qu’est-ce que le "Dôme de fer", qui a permis à Israël d’intercepter des dizaines de roquettes venus de Gaza ?

Si les tirs de roquettes des groupes armés palestiniens n'ont fait que peu de victimes israéliennes, c'est en partie grâce au bouclier antimissile mis en place par l'Etat hébreu. Comment fonctionne ce dispositif ?

CONFLIT - Depuis le début de la semaine, le "Dôme de fer", déployé aux frontières du territoire palestinien de Gaza, a permis d'intercepter 200 roquettes tirées en direction d'Israël par le mouvement islamiste Hamas.

Les tensions entre Israël et le mouvement islamiste Hamas s’intensifient. Depuis lundi, selon l’armée, 480 roquettes ont été tirées de Gaza vers Israël. Parmi elles, 200 ont été interceptées par le bouclier antimissile israélien, connu sous le nom de "Dôme de Fer". Avec le soutien, notamment financier, des États-Unis, ce système est destiné à contrer les projectiles de courte et moyenne portée (roquettes, obus d'artillerie) visant des zones habitées.

Toute l'info sur

Israël-Palestine : cessez-le-feu après 11 jours de combat

Interceptions simultanées

Le "Dôme de Fer" peut être utilisé pour abattre en vol des engins d’une portée de 4 à 70 km. En revanche, il ne peut pas bloquer des ballons incendiaires ou d’autres projectiles lancés à très basse altitude. Depuis mars dernier, sa nouvelle version permet d’intercepter "simultanément" roquettes, missiles et drones, selon l'État hébreu.

En vidéo

ISRAEL-GAZA : Bertrand Badie sur Jérusalem

S'il a d'abord suscité le scepticisme quant à son efficacité, le bouclier antimissiles, déployé il y a une dizaine d'années, a depuis intercepté des milliers de roquettes palestiniennes en provenance de l'enclave de Gaza. Le "Dôme de Fer" est déployé aux frontières du territoire palestinien de Gaza, du Liban et de la Syrie.

Lire aussi

Outre le "Dôme de Fer", Israël dispose de batteries antimissiles Arrow ("Hetz" en hébreu), capables d'intercepter des missiles balistiques, et David's Sling (la Fronde de David) pour des engins à moyenne portée. En mars dernier, Israël a présenté un nouveau mortier à guidage laser, le "Iron sting", "conçu pour frapper des cibles avec précision dans des terrains ouverts ou des zones urbaines, et ce, en minimisant la possibilité de dommages collatéraux", selon le ministre de la Défense Benny Gantz.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'Angleterre repousse de 4 semaines la levée des dernières restrictions

VIDÉO - Mila dans Sept à Huit : "Peut-être que je serai morte dans cinq ans"

Qui est Naftali Bennett, le nouveau Premier ministre israélien ?

Parcoursup : pourquoi des élèves aux notes excellentes ne trouvent pas de formation

"Tout est devenu noir" : un pêcheur américain "avalé" par une baleine en ressort indemne

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.