Quand Enrico Macias figurait sur la playlist d’Oussama Ben Laden

Quand Enrico Macias figurait sur la playlist d’Oussama Ben Laden

International
DirectLCI
MONDE – En quittant précipitamment en 2001 sa propriété de Kandahar, en Afghanistan, l’ancien leader d’al-Qaïda avait laissé des affaires personnelles. Parmi elles, des cassettes audio, avec de la musique pour certaines, ont été retrouvées.

La musique adoucit les mœurs, parait-il. Il avait beau être le terroriste le plus dangereux de la planète, Oussama Ben Laden était pourtant semble-t-il un mélomane averti. Après son départ en 2001 de sa propriété de Kandahar en Afghanistan, les voisins de l’ancien leader d’al-Qaïda avait découvert des effets personnels. Parmi eux, 1.500 cassettes audio.

Des conversations privées enregistrées

Quelques années plus tard, un journaliste de la chaîne américaine CNN entend parler de cette prise et recherche les fameuses bandes. Véritable document historique, Flagg Miller, un chercheur recruté par l’université de Williams College dans le Massachussetts va les écouter. Elles datent de 1960 à 2001 et comportent des discours de Ben Laden, des conversations privées, des serments et même un entretien entre des moudjahiddins qui combattaient les Soviétiques en Afghanistan à la fin des années 80. Au total, plus de 200 orateurs ont été enregistrés.

Mais la politique et le combat contre l’Occident ne semblent pas être les seuls centres d’intérêts d’Oussama Ben Laden. Sur ces cassettes, l’expert en littérature et en culture arabe a retrouvé de la musique. Alors l’ancien chef terroriste était plutôt Phil Collins ? Les Rolling Stones ? Les Beatles ? Rien de tout ça puisque seulement des morceaux de Gaston Ghrenassia figurent.

Une blague pour Enrico Macias

En France, ce chanteur est plus connu sous le nom de… Enrico Macias, un juif algérien, comme le rappelle la BBC . "Je crois que cette collection de chansons françaises révèle à quel point les Arabes-Afghans de Kandahar parlaient des langues étrangères et avaient vécu des expériences à l’étranger, détaille Flagg Miller. Ces chansons suggèrent que quelqu’un, à un moment de sa vie, a apprécié les titres de ce pied-noir et aurait continué à les apprécier alors que cela (…) constitue une hérésie."

De son côté le principal intéressé se dit "surpris" et "gêné". "Je suis certain que cette information n’est pas sérieuse, ce doit être une rumeur, espère Enrico Macias, contacté par France TV Info . L’homme responsable des attentats du 11-Septembre qui écoute celui qui chante 'Enfants de tous pays', ce serait bizarre…"

A LIRE AUSSI >> Pour Enrico Macias, les Palestiniens doivent "dégager ces gens du Hamas"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter