Quand les réseaux sociaux s'emballent pour Sarah Seawright, une "beauté criminelle"

International
ETATS UNIS - En avril dernier, une Américaine de 24 ans était incarcérée pour une infraction au volant. La photo de son visage, postée par les forces de l'ordre, a rapidement été reprise sur les réseaux sociaux où des internautes ont défendu Sarah.

En 2015, le détenu Jeremy Meeks devenait le détenu "le plus sexy d'Amérique", suscitant une vague de soutien sur Internet. Rebelote un an plus tard, cette fois-ci avec Sarah Seawright, une Américaine de 24 ans d'ores et déjà surnommée "Prison bae" ("bae" signifiant "babe") sur les réseaux sociaux.

En avril dernier, la jeune femme arrive à Pulaski Countil Jail. Sa faute ? Ne pas s'être présentée en 2014 devant la Cour qui l’accusait de "conduite imprudente". Mais la jeune femme a aussi été accusée de vol et de kidnapping en 2012, selon la chaîne locale KLRT.

La "prisonnière la plus mignonne" du pays

Son séjour derrière les barreaux aurait pu rester discret si, comme à son habitude, la police n'avait pas posté sur Internet la photo de son entrée en prison. Très vite, les internautes s'emparent du cliché de Sarah, rebaptisée la "prisonnière la plus mignonne" du pays.

Un hashtag apparait alors : #PrisonerBae. Celui-ci devient rapidement viral. A tel point que la jeune femme elle-même l'utilise, et le reprend sur Instagram, où elle alimente son compte avec plusieurs ies. Depuis, elle a été libérée. Et semble profiter de la célébrité que lui a procuré son séjour en prison.

A LIRE AUSSI >>  VIDÉO – Cet enfant de 6 ans veut sauver le monde et devient une star d’Internet

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter