Quand Sarah Palin traite l'actrice Lena Dunham de "pédophile"

International

GRANDS MOTS – Pour défendre une famille de conservateurs agitée par un scandale d'agressions sexuelles, l'ancienne gouverneur de l'Alaska Sarah Palin n'a pas hésité à traiter la réalisatrice et actrice Lena Dunham de "pédophile". Et de dénoncer ce qu'elle juge comme la complaisance des médias l'égard des "personnalités de gauche".

Sarah Palin n'est pas contente du tout. L'ancienne gouverneure de l'Alaska s'est donnée pour mission personnelle de défendre les Duggar, famille porte-étendard vedette des valeurs conservatrices aux Etats-Unis, qu'elle estime actuellement descendue par la presse. Il faut dire qu'au mois de mai, l'un des enfants de la nombreuse fratrie, Josh Duggar, a confessé avoir pratiqué des agressions sexuelles sur mineures.

L'émission de télé-réalité, "19 kids and counting", qui a rendu célèbre le couple Duggar et sa (très) nombreuse famille, est à présent sous le feu des critiques. De multiples pétitions en lignes appellent à l'arrêt du show télévisé depuis que le scandale a éclaté. Des réactions profondément injustes, selon Sarah Palin.

A LIRE AUSSI >> Sarah Palin accusée de maltraitance envers les animaux

Sur sa page Facebook officielle , la conservatrice notoire a donc publié jeudi un long message dans lequel elle dénonce "le double standard" des médias qui "crucifient" les prédateurs sexuels lorsqu'ils sont de droite mais ne se formalisent pas quand "ceux-ci sont de gauche". Et de terminer sa diatribe en prenant à partie la créatrice de la série Girls sur HBO, Lena Dunham, la traitant… de "pédophile". "Hey Lena, pourquoi ne pas se moquer des expérimentations sexuelles de tout le monde puisque tu profites bien de tes propres perversions ? Espèce de pédophile !" peut-on ainsi lire sur le réseau social.

Quel rapport, vous demandez-vous ? Sarah Palin fait en réalité allusion au livre Not that kind of girl, publié en septembre 2014 par l'actrice américaine. Au détour d'un chapitre, Lena Dunham rapporte qu'à l'âge de sept ans, elle a touché le vagin de sa petite sœur de un an et a découvert qu'elle y avait placé des cailloux. Elle avait aussitôt prévenu sa mère.

Les conservateurs outrés

Une anecdote qui n'a pas été du goût de tout le monde, surtout outre-Atlantique chez les conservateurs. Un journaliste d'un site américain ultraconservateur, TruthRevolt, a ainsi notamment accusé la jeune femme d'avoir sexuellement agressé sa petite soeur. Lena Dunham avait alors été obligée de se justifier, affirmant qu'elle ne faisait que décrire comment, enfant, elle avait découvert son propre corps.

Reste à savoir si cette histoire est l'unique raison du courroux de Sarah Palin : pour rappel, l'actrice s'est tout récemment engagée dans la campagne présidentielle américaine. Pour soutenir.... Hillary Clinton !

EN SAVOIR + >> Lena Dunham: "Girls, c'est toute ma vie"

Lire et commenter