Quand Yahoo espionne les mails de ses clients

DirectLCI
BIG BROTHER - A la demande des services de la NSA et du FBI, le groupe a secrètement conçu en 2015 un logiciel lui permettant de trouver des données sur les comptes des utilisateurs de la messagerie.

Yahoo tente de nous protéger des spams et autres piratages, mais ne se sent visiblement pas très concerné par ces intrusions. Sur ordre de la National Security Agency (NSA) ou du FBI, la société américaine a secrètement conçu, l'an dernier, un logiciel lui permettant de chercher des données dans les mails de ses clients, selon Reuters. On ignore quel type d'informations recherchaient les autorités. Mais elles ont demandé à l'entreprise de partir de certains mots-clés. 


Conformément à une directive fédérale, le groupe aurait ainsi fouillé qeulque centaines de millions de comptes. Certains experts pensent qu'il s'agit là du premier cas mis au jour d'une entreprise américaine du secteur acceptant une demande des services secrets visant à surveiller l'ensemble des messages lors de leur réception. Les précédentes se contentaient d'un nombre restreint de comptes. 

Yahoo se plie aux lois des Etats-UnisMarissa Mayer, directrice générale de Yahoo

"Yahoo est une entreprise respectueuse de la loi et elle se plie aux lois des Etats-Unis", a réagi le groupe dans une brève réponse à l'agence de presse. Mais la décision de la directrice générale de Yahoo, Marissa Mayer, d'obéir à la directive d'espionnage avait conduit, en juin 2015, au départ du responsable de la sécurité du groupe, Alex Stamos. Marissa Mayer explique notamment s'être persuadée de ne pas obtenir gain de cause face à l'Etat en cas de refus.


Selon les spécialistes des questions de cyber-surveillance, il est probable que la NSA ait adressé le même type de demandes à des concurrents de Yahoo, comme Google et Microsoft. Ces derniers n'ont pas souhaité s'exprimer à ce sujet. 

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter