Qui est Osama K., le deuxième homme du métro Maelbeek

International

TERRORISME - Arrêté vendredi 8 avril en compagnie de Mohamed Abrini, Osama K. a été inculpé d'assassinats terroristes par le parquet belge, ce samedi. Les deux hommes payent leur implication dans les attentats de Bruxelles, le 22 mars, et de Paris, le 13 novembre.

Les certitudes du parquet belge ont rejoint celles de la police. Arrêté le 8 avril avec Mohamed Abrini, Osama K. (qui vaudrait pour Krayem selon les médias belges) a été désigné comme le "deuxième homme du métro" par le parquet belge ce samedi après-midi et inculpé "d'assassinats terroristes", en compagnie de Mohamed Abrini.

De nationalité suédoise, Krayem, revenu de Syrie en septembre 2015 pour jouer un rôle dans les attentats de Bruxelles, avait accompagné l'un des frères El Bakraoui qui s'était fait exploser à la station de métro Maelbeek.

Osama Krayem, né en 1992 à Malmö, aurait été présent à chaque moment lors de la préparation des attentats de Bruxelles commis le 22 mars par au moins cinq hommes, dont trois kamikazes. Ses empreintes apparaissent d'abord dans les fichiers de la police grecque, sur l'île de Leros lorsque, le 20 septembre, il entre en Europe en se mêlant au flot des réfugiés. 

Présent à chaque étape de la préparation

Le 3 octobre 2015, il est pris en charge en Allemagne, à Ulm. La voiture dans laquelle il voyage jusqu'en Belgique est louée par Salah Abdeslam, dernier membre vivant des commandos du 13 novembre, et actuellement en détention en Belgique. Le 22 mars, Osama Krayem est identifié sur des images de vidéosurveillance aux côtés de Khalid El Bakraoui, dans le métro de Bruxelles. Ils sont filmés ensemble à la station Pétillon, peu avant l'attentat qui souffle une rame de métro à la station Maelbeek. 

Peu après les attentats, la police belge perquisitionne un appartement de la capitale d'où sont partis les trois terroristes de l'aéroport de Zaventem, le matin des attentats. Dans l'appartement, où sont découverts 15 kilos d'explosifs, les enquêteurs retrouvent les empreintes d'Osama Krayem, selon les informations de RTL Belgique . Dernier élément compromettant pour Osama Krayem : il a été filmé dans le centre commercial City 2 de Bruxelles en train d'acheter les gros sacs noirs utilisés pour dissimuler les bombes à l'aéroport de Zaventem.

EN SAVOIR +
>>  Mohamed Abrini, petit commerçant et djihadiste > > Mohamed Abrini arrêté en Belgique

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter