VIDÉO - Racisme anti-musulman aux USA : des cours de self-défense pour femmes voilées

DirectLCI
RIPOSTE - Zaineb Abdulla, une jeune femme de 24 ans, propose des cours de self-défense aux femmes voilées de Chicago. Une initiative nécessaire, selon elle, pour faire face à la montée du racisme anti-musulman aux États-Unis, et qui rencontre un franc succès. La jeune femme est devenue une star du web et fait des émules partout dans le monde.

À seulement 24 ans, Zaineb Abdulla est déjà très investie dans la vie associative de Chicago. La jeune femme, qui pratique la langue des signes, est vice-présidente de Deaf Planet Soul, un organisme qui vient en aide aux sourds et muets de la ville. Au programme : des activités et des séminaires pour favoriser leur insertion dans la vie de la cité.

Son nouveau combat : la lutte contre les "hate crimes"

Mais depuis quelques mois, Zaineb a un autre combat. Au lendemain de l'élection de Donald Trump, la jeune femme qui pratique les arts martiaux et propose des cours de self-défense en langage des signes a reçu de nombreux appels de femmes musulmanes. Ces dernières se plaignaient d'une recrudescence de violences à leur égard. Insultes, lettres de menaces, agressions, les "hate crimes" se multiplient aux Etats-Unis à l'encontre de la communauté musulmane. 

Lire aussi

La situation n'est pas nouvelle. D'après les statistiques du FBI publiées en novembre, les agressions anti-musulmans ont augmenté de 67% en 2015. Une ascension fulgurante qui s'est vue renforcée ces derniers temps, à la suite des déclarations du nouveau président américain. Donald Trump souhaite, entre autres, stopper l'immigration musulmane dans le pays.

@Palestixian : "Un supporter de Trump a essayé de retirer mon hijab ... Ce n'est plus une blague, les non-blancs sont devenus une cible. Prenez soin de vous."

J'ai reçu beaucoup de messages de femmes qui ne pensaient pas qu'il était possible de se défendre.Zaineb Abdulla

Face à cette situation, Zaineb Abdulla a décidé d'agir. Elle a mis en place des cours de self-défense pour femmes voilées, notamment pour apprendre à se défendre face à des agresseurs qui tenteraient de tirer sur leur voile, leur hijab. A ses côtés, Misho Ceko, un professeur de MMA (Arts martiaux mixtes). L'initiative a remporté un énorme succès et a largement dépassé le cadre de sa ville. La jeune femme a donc décidé de publier sur Facebook des vidéos pour délivrer au plus grand nombre les bases des gestes de self-défense. Ces vidéos ont été visionnées plus de 3,5 millions de fois. 


"J'ai reçu beaucoup de messages de femmes qui ne pensaient pas qu'il était possible de se défendre", a indiqué la militante à nos confrères du Washington Post.

La communauté musulmane se mobilise

Le projet de Zaineb commence déjà à faire des émules aux États-Unis. À Memphis, Kalimah Azeez, une musulmane engagée, a rencontré des dirigeants de la police locale pour mettre en place des cours similaires au sein de la mosquée de la ville. Elle se prépare également à diffuser des tutoriels pour expliquer comment utiliser l'application Cell 411 aux femmes musulmanes. Cette application permet d'enregistrer une agression, de conserver les informations via le cloud et d'alerter les autorités compétentes.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter