Racisme : quand l'ancien président américain Ronald Reagan qualifiait des diplomates africains de "singes"

International

POLÉMIQUE - Des propos racistes tenus par Ronald Reagan en 1971 ont refait surface mardi 30 juillet. L'ancien président américain qualifiait notamment des diplomates américains de "singes", après leur vote à l'ONU pour la reconnaissance de la République populaire de Chine.

"Hier soir, je vous le dis, regarder ce truc à la télé comme je l'ai fait... Voir ces, ces singes des pays africains... Maudits soient-ils, ils ne toujours pas à l'aise des chaussures", déclarait Ronald Reagan en 1971 au président américain Richard Nixon. Des propos remontés à la surface mardi 30 juillet par le média The Atlantic, à un moment où Donald Trump est lui-même accusé de racisme envers des élus noirs. 

Les archives nationales l'avaient publié il y a deux semaines dans l'indifférence générale et c'est l'ancien président de la bibliothèque présidentielle, Tim Naftali, qui est tombé sur l'enregistrement audio de l'appel téléphonique passé par Reagan à Nixon en octobre 1971. 

Voir aussi

À l'époque, l'ONU vient juste de voter pour la reconnaissance de la République populaire de Chine. Les pays du continent africain ont alors voté pour, à la différence des Etats-Unis. Celui qui n'est pas encore président -il sera élu en 1981- exprime donc sa colère envers ces diplomates, qu'il qualifie de "singes". Une remarque que semble trouver hilarante le président Nixon qui l'accompagne d'un rire gras.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter