Raid terroriste en Tunisie : plusieurs dizaines de morts à Ben Guerdane

Raid terroriste en Tunisie : plusieurs dizaines de morts à Ben Guerdane
International

TERRORISME - La Tunisie est sous le choc. La ville de Ben Guerdane, dans l'est du pays, a subi une attaque terroriste d'ampleur. Près d'une quarantaine de djihadistes auraient été tués par les forces de l'ordre. Sept civils ont également péri.

Au moins 35 jihadistes, 10 membres des forces de l'ordre et sept civils tunisiens ont été tués lundi dans des affrontements armés à Ben Guerdane, près de la frontière avec la Libye, ont annoncé les autorités.

35 jihadistes se revendiquant du groupe Etat Islamique ont attaqué à l'aube des bâtiments des forces de l'ordre dans cette ville du sud-est tunisien. Ils ont péri, tout comme six gendarmes, deux policiers, un douanier et un soldat, ont indiqué les ministères de l'Intérieur et de la Défense dans un communiqué conjoint. Ils ont également fait état de la mort de sept civils dans le cadre de ce bilan encore provisoire.

Un couvre-feu dans la ville

Les autorités tunisiennes ont décrété dans la journée un couvre-feu nocturne dans la ville de Ben Guerdane. "Il a été décidé d'imposer à partir d'aujourd'hui, de 19h à 05h du matin un couvre-feu aux personnes et aux véhicules dans la ville de Ben Guerdane", située près de la frontière avec la Libye" a annoncé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

"Il s’agit d’une attaque sans précédent, coordonnée. Ils avaient peut-être pour but de contrôler cette région et de proclamer une nouvelle province" au nom de groupes extrémistes, a réagi le président Béji Caïd Essebsi. Dans un discours retransmis par la télévision publique, le chef de l'Etat tunisien a par ailleurs déclaré que "les Tunisiens sont en guerre contre cette barbarie et ces rats que nous allons exterminer". De son côté, François Hollande a apporté son soutien à la Tunisie. Le président de la République a déclaré que la France était "aux côtés de la Tunisie", attaquée selon lui "parce qu'elle est un symbole".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent