Réchauffement climatique : la Maison Blanche approuve un rapport qui incrimine les activités humaines

Réchauffement climatique : la Maison Blanche approuve un rapport qui incrimine les activités humaines

International
DirectLCI
PLANÈTE - Le gouvernement de Donald Trump vient d'approuver la publication un rapport qui établit un lien de cause à effet entre les activités humaines et le changement climatique. Une posture inédite puisque le président américain avait qualifié le réchauffement climatique de "canular chinois" pendant sa campagne électorale et avait mené à bien le retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris.

Volte-face à la Maison Blanche sur le climat. Le gouvernement de Donald Trump a approuvé la publication vendredi d'un rapport scientifique majeur sur le climat. Le document conclut que le changement climatique est bien réel et qu'il résulte très probablement des activités humaines et de leur pollution. Des conclusions qui sont soutenues depuis bien longtemps par les écologistes, mais qui sont diamétralement opposées à ce qu'affirmait jusqu'alors le président américain et la plupart des membres de son gouvernement. Scott Pruit par exemple, le directeur de l'Agence de protection de l'environnement (EPA), est un climato-sceptique notoire proche du secteur des énergies fossiles.

En vidéo

Réchauffement climatique : Emmanuel Macron invite les chercheurs américains à venir en France

Le document en question s'appelle le "Fourth National Climate Assessment", (littéralement : la quatrième évaluation nationale du climat) et est une étude mandatée par le Congrès américain tous les quatre ans. Le document ne fait aucune recommandation, même s'il note que la situation climatique va "empirer" sans une forte réduction des gaz à effet de serre. 

Le climat des Etats-Unis est fortement imbriqué dans le changement du climat terrestreExtrait du rapport approuvé par la Maison Blanche

Parmi les conclusions les plus marquantes, voici cette ligne : "Le climat des Etats-Unis est fortement imbriqué dans le changement du climat terrestre." Étant donnée la position du gouvernement Trump sur la question, le feu vert du gouvernement pour la publication de l'étude interroge. Durant sa campagne électorale Donald Trump avait qualifié le changement climatique de "canular chinois" pour pénaliser l'économie américaine avant d'annoncer en juin le retrait des Etats-Unis de l'Accord de Paris sur le climat.

Le sénateur démocrate Al Franken du Minnesota et huit de ses collègues ont envoyé cette semaine une lettre au président Trump lui demandant d'indiquer "quelles mesures avaient été prises pour garantir que ce rapport scientifique sur le climat soit protégé de toutes interférences". Ces sénateurs ont également pressé l'Administration Trump d'agir en réponse aux conclusions du rapport.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter