Réchauffement climatique : l'engagement "historique" de la Chine et des Etats-Unis

International

ÉCOLOGIE - Barack Obama et son homologue chinois Xi Jinping se sont fixé ensemble mercredi 12 novembre à Pékin de nouveaux engagements pour lutter contre le réchauffement climatique. C'est la première fois que ces deux gros pollueurs s'engagent aussi fermement.

Ce sont les deux pays les plus pollueurs de la planète . À eux deux, Chine et Etats-Unis produisent plus de 40 % du total des émissions mondiales de CO2. Les deux pays ont pourtant décidé de faire des efforts. Mardi, Barack Obama, de visite en Chine, et son homologue Xi Jinping se sont engagés sur des objectifs qu'ils ont présentés mardi, lors d'une conférence de presse commune.

Les Etats-Unis se sont engagés sur une réduction de 26 ou 28 % de leurs émissions d'ici à 2025 par rapport à 2005. De son côté, la Chine a garanti que d'ici à 2030, ses émissions de gaz à effet de serre devraient cesser d'augmenter. C'est la première fois que le pays asiatique s'engage sur une date ferme. Xi Jinping aurait même assuré avoir l'intention "d'essayer d'y arriver plus tôt".

Opposition républicaine

Qualifiée d'"historique" par le président américain, cette annonce répond à l'urgence de parvenir à un accord mondial à la conférence sur le climat fin 2015 à Paris . Celle-ci a pour objectif de limiter le réchauffement à 2 °C.

La bonne volonté affichée de Barack Obama pourrait cependant se heurter à l'opposition des élus du congrès. Le président américain vient en effet de perdre sa majorité lors des élections de mi-mandat. Le chef de la majorité républicaine au Sénat américain, Mitch McConnell, a d'ailleurs immédiatement rejeté l'annonce à Pékin du président Obama, qu'il a qualifiée de "projet irréaliste".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter