Réforme fiscale de Trump : pour protester, il envoie un colis rempli de crottin au secrétaire au Trésor américain

Réforme fiscale de Trump : pour protester, il envoie un colis rempli de crottin au secrétaire au Trésor américain

CADEAU EMPOISONNÉ – La réforme fiscale portée par l’administration Trump déchaîne les passions aux Etats-Unis. Illustration avec ce psychologue contestataire qui a déposé un drôle de colis aux abords du domicile du secrétaire d’Etat au Trésor américain.

Des démineurs ont été dépêchés sur place. Mais le colis suspect contenait uniquement… de la matière fécale. A Los Angeles, un paquet plein de crottin de cheval a été déposé samedi soir à proximité du domicile de Steve Mnuchin, secrétaire d'État au Trésor américain. De quoi mobiliser les forces de l’ordre qui ont bouclé le quartier de Bel Air pendant près de deux heures. 


Psychologue à Los Angeles, Robert Strong affirme à Reuters être à l’origine de ce présent délicat qu’il aurait lui-même livré. Un moyen pour cet homme de 45 ans de protester contre la réforme fiscale adoptée la semaine dernière par le Congrès. Laquelle aura, selon lui, des effets pervers sur les plus démunis. Mais le paquet odorant n’est jamais arrivé jusqu’aux narines de son destinataire, absent au moment du dépôt selon la chaîne KNBC-TV.

D’après le Washington Post, M. Strong a été interrogé dimanche par l’agence gouvernementale "Secret Service" qui assure la protection de bon nombre de responsables gouvernementaux. Les enquêteurs l'ont finalement laissé en liberté. Une évidence pour le principal intéressé : "C'était un paquet de caca emballé dans un emballage cadeau. Existe-t-il une loi selon laquelle vous ne pouvez pas déposer une boîte remplie de caca ? Pas vraiment", a ironisé l’homme dans les colonnes du site d’information AL.com


Pour appuyer sa revendication, le psychologue contestataire a en outre publié de nombreuses photographies sur les réseaux sociaux. Comme celle montrant la carte postale accompagnant le colis : "Messieurs Mnuchin et Trump, nous vous retournons le 'cadeau' de cette facture fiscale de Noël. (...) Vœux les plus chaleureux du peuple américain." 

Ou celle du paquet lui-même rempli d’excréments :

Un "virage dramatique"

Ardemment défendue par l’administration Trump, la réforme fiscale devrait s’accompagner de baisses d’impôts historiques outre-Atlantique, le Congrès les évaluant à près de 1500 milliards de dollars. Mais elle est loin de faire l’unanimité. Après avoir enquêté sur le terrain, Philip Alston, rapporteur spécial des Nations Unies sur l’extrême-pauvreté, ne cachait ainsi pas son pessimisme le 15 décembre dernier. Selon lui, la réforme "représenterait l'augmentation la plus forte dans les inégalités qu'on puisse imaginer". 


Et pour cause : le gouvernement "s'est concentré sur des économies d'envergure et sur la suppression de nombreux programmes" sociaux pour la financer. Un "virage dramatique de la politique américaine sur l’extrême pauvreté", regrettait le rapporteur onusien.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter