Réouverture des écoles post-confinement : que font nos voisins européens ?

Réouverture des écoles post-confinement : que font nos voisins européens ?

ENSEIGNEMENT - Partout en Europe, les gouvernements préparent le déconfinement et les élèves, leur retour à l'école. En France, elles rouvriront leurs portes à partir du 11 mai. Et chez nos voisins ?

Le retour sur les bancs de l'école est au centre des discussions sur le déconfinement, qui fera suite à la pandémie de Covid-19. Emmanuel Macron, dans sa dernière allocution télévisée, a donné un feu vert à la réouverture des écoles françaises pour le 11 mai. 

Alors que certains maires s'inquiètent déjà des potentiels risques qu'une telle décision ferait courir à la population,  que des parents et des syndicats d'enseignants ne cachent pas leurs doutes sur cettet échéance, des associations et ONG félicitent le retour à la normale pour les enfants défavorisés. La comparaison avec nos voisins européens permet de prendre un peu de recul.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Danemark, Norvège, République Tchèque : réouverture en avril

Les élèves danois, premiers déconfinés d'Europe. Alors que la population était invitée à rester chez elle depuis le 13 mars, un mois plus tard, la vie reprenait déjà son cours. Les crèches, ainsi que les écoles maternelles et primaires sont de nouveau ouvertes depuis le 15 avril, avec des précautions sanitaires d'usages. Les collèges et lycées doivent suivre dans les semaines à venir.

La République Tchèque suit a peu près la même direction que le Danemark, avec un confinement qui aura duré un peu plus d'un mois et s'achèvera ce lundi 20 avril. Les écoles, lycées et universités, au même titre que les petits commerces, reprendront alors leurs activités.

La Norvège, qui observe une stratégie de semi-confinement depuis le 12 mars, a elle aussi d'ores et déjà annoncé un allègement progressif des restrictions. Les crèches pourront rouvrir dès ce lundi et les écoles, collèges et lycées, reprendront leurs cours à partir du 27 avril.

Lire aussi

Allemagne, Autriche, Luxembourg, Suisse : la rentrée en mai

Sans opter pour un confinement strict, l'Allemagne a imposé sur tout son territoire d'importantes restrictions, de la fermeture des écoles et des lieux culturels à l'interdiction des regroupements de plus de deux personnes sur la voie publique. Des mesures suffisantes puisque le gouvernement saluait la semaine dernière "des taux d'infection en baisse significative". En conséquence, les écoles et lycées devraient rouvrir à partir du 4 mai.

Au Luxembourg, le confinement a été prononcé le 18 mars. Alors que la reprise de tous les établissements scolaires était programmée le 4 mai, les autorités ont finalement annoncé une réouverture progressive. Seul l'enseignement supérieur pourra accueillir de nouveau ses étudiants à cette date. Les lycées rouvriront le 11 mai et les écoles primaires, ainsi que les crèches, ne reprendront leur activité que le 25 mai.

Comme en France les écoles devraient pouvoir rouvrir dès le 11 mai en Suisse, confinée depuis le 16 mars. A partir du 8 juin, les établissements d'enseignement professionnel et du secondaire ainsi que les universités, devraient être à leur tour autorisés à rouvrir leurs portes. Les crèches elles, auront normalement déjà réaccueilli les plus jeunes depuis le 27 avril.

Confinée elle aussi depuis le 16 mars, l'Autriche envisage de son côté d'en sortir dès fin avril, avec un retour à la normale et aux lieux publics très progressif. Les écoles devraient rouvrir aux alentours de mi-mai, sans date précise pour l'instant.

Pas de date annoncée en Belgique, Espagne, Italie, au Portugal et au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni est le pays d'Europe a avoir pris le plus tardivement des mesures de restrictions des déplacements de sa population. Avec un confinement débuté le 24 mars, aucun calendrier de sortie de crise n'a été communiqué.

En Belgique, les mesures de confinement en vigueur depuis le 18 mars ont été prolongées jusqu'au 3 mai inclus, et aucun "événement de masse" ne pourra être organisé avant le 31 août, a annoncé cette semaine la Première ministre, Sophie Wilmès. Aucune date n'a été avancée pour la réouverture des écoles, ni des commerces.

De l'autre côté des Pyrénées, l'Espagne et le Portugal n'envisagent pas non plus de faire revenir les enfants dans leurs salles de classes pour l'instant. Les Espagnols, confinés depuis le 14 mars, pourront cependant retourner travailler dès le 14 avril. Les Portugais, confinés depuis le 19 mars, devraient pouvoir retrouver un rythme normal début mai, sans plus de précisions.

L'Italie, pays le plus endeuillé par la pandémie de covid-19 en Europe, est confiné depuis le 10 mars. Si la population sera normalement autorisée à reprendre ses activités à partir du 3 mai, les écoliers devront encore attendre... Longtemps. Le gouvernement n'a pas encore donné l'information officiellement, mais les médias locaux citent des sources d'Etat assurant que les portes des écoles resteront closes jusqu'en septembre.

Lire aussi

La Suède n'a, elle non plus, donné aucune date de réouverture de ses écoles, pour la simple raison qu'elles n'ont jamais fermées. Le pays nordique s'est démarqué en Europe en ne confinant pas sa population. Les écoles ou les restaurants restent ouverts depuis le début de la pandémie, les autorités sanitaires ont uniquement appelé à la "responsabilité" de chacun. Les Suédois sont donc invités à respecter les distanciations sociales, les gestes barrières d'hygiène et à s'isoler en cas de symptômes. Seules mesures strictes prises jusqu'à présent : l'interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes et celle des visites dans les maisons de retraite.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

EN DIRECT - Tensions à Jérusalem, frappes sur la bande de Gaza : Washington condamne "une escalade inacceptable"

Mort de Michel Fourniret : "Il était incapable de donner des informations", réagit le père d'Estelle Mouzin

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.