Élection américaine : ce que change le feu vert de Trump à la General Services Administration

Élection américaine : ce que change le feu vert de Trump à la General Services Administration

ÉTATS-UNIS - Donald Trump a donné lundi soir son feu vert à l'ouverture du processus de transition vers une administration Biden. Et ce, en acceptant que l'agence ayant la main sur l'administration fédérale collabore avec le président élu.

Un pas de plus vers la Maison-Blanche. Plus de deux semaines après l'annonce de sa défaite à la présidentielle américaine, Donald Trump a donné lundi soir son feu vert à l'ouverture du processus de transition vers une administration Biden. Le camp démocrate va (enfin) pouvoir travailler main dans la main avec la GSA (General Services Administration), un organisme incontournable à la tête de la bureaucratie fédérale.

Comme l'a expliqué lundi soir le camp Biden dans un communiqué, la main tendue par la GSA permet "d'ouvrir formellement le processus de transition avec les agences fédérales". 

Toute l'info sur

Trump sur le départ, Biden aux commandes

6,3 millions de dollars pour l'équipe Biden

Peu avant, la patronne de l'agence, Emily Murphy, venait en effet de prévenir les démocrates qu'ils allaient dorénavant collaborer. "À cause de récents développements impliquant des recours en justice et des certifications de résultats électoraux, je vous transmets cette lettre aujourd'hui pour que ces ressources et ces services vous soient fournis", écrit la patronne de la GSA. 

Lire aussi

Au même moment, Donald Trump se fendait d'un tweet pour confirmer le lancement de cette période de transition. "Dans le meilleur intérêt de notre pays, je recommande qu’Emily et son équipe fassent ce qui doit être fait en ce qui concerne les protocoles, et j’ai demandé à mon équipe de faire de même", écrit le chef de l'État.

En collaborant avec la GSA, l'équipe de Joe Biden se rapproche du pouvoir. Difficile de gouverner sans cette agence tentaculaire. Créée en 1949, elle compte environ 12.000 employés pour un budget de 21 milliards de dollars. 

Durant une période de transition, elle dispose d'une enveloppe de 6,3 millions de dollars pour faciliter l'arrivée des nouveaux arrivants : des bureaux sont mis à disposition à Washington, l’accès aux agences fédérales est facilité pour anticiper une nouvelle politique.

En outre, le président élu va pouvoir enfin accéder aux informations classées secret défense sur les questions ultra-sensibles concernant la sécurité des États-Unis, comme c'est l'usage. Il va aussi pouvoir coordonner avec l'équipe Trump la gestion de la pandémie de Covid-19, qui a fait plus de 256.000 morts dans le pays.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques en tissu à éviter, 2 m de distanciation... Les nouvelles recommandations face aux variants du Covid-19

EN DIRECT - Covid : l'Allemagne durcit et prolonge ses restrictions jusqu'à mi-février

Investiture de Joe Biden : le FBI craint une menace venant de la Garde nationale

Au crépuscule de son mandat, Donald Trump s’apprête à accorder 100 grâces présidentielles

Donald Trump quitte la Maison-Blanche avec un record d'impopularité

Lire et commenter