Les Américains ont quitté l'Afghanistan : le pays aux mains des talibans, raconté par Liseron Boudoul, envoyée spéciale à Kaboul

Les Américains ont quitté l'Afghanistan : le pays aux mains des talibans, raconté par Liseron Boudoul, envoyée spéciale à Kaboul

AMBIANCE - Avec le retrait des troupes américaines dans la nuit de lundi à mardi, les talibans ont désormais pleinement pris le pouvoir en Afghanistan. Envoyée spéciale à Kaboul, notre journaliste Liseron Boudoul témoigne de cette journée si particulière.

En Afghanistan, c'est un peu "le jour d'après". Après avoir occupé le pays pendant 20 ans, les troupes américaines se sont retirées lundi dans la nuit, avec 24h d'avance. Les talibans sont donc désormais seuls à la tête du pays. Envoyée spéciale à Kaboul, notre journaliste Liseron Boudoul est, elle, toujours sur place. Elle raconte ce mardi l'ambiance qui règne dans la capitale.

Toute l'info sur

L'Afghanistan aux mains des talibans

Des coups de feu pour crier victoire

"Pour l'instant, Kaboul paraît plutôt calme. Les habitants sortent de chez eux, il y a beaucoup de voitures dans les rues. C'est un peu comme d'habitude", raconte-t-elle en soulignant malgré tout la particularité de cette journée marquée par l'absence des Américains. "Quelques minutes avant minuit, on a entendu le dernier avion de transport de troupes, un C17, décoller et survoler Kaboul - il est passé juste au-dessus de notre tête - et puis très vite, ont retenti des tirs de mitrailleuses et des coups de feu un peu partout dans la ville. Les talibans célébraient leur victoire et comme ils le disent, 'l'indépendance de l'Afghanistan après 20 ans de guerre'', explique la journaliste.

Ce mardi, l'aéroport de Kaboul est totalement tombé aux mains des talibans, qui vont devoir en assurer la sécurité et ainsi permettre sa remise en fonctionnement. "Il va être sécurisé par les forces spéciales des talibans, celles qui sont les mieux formées et les mieux équipées. Il ne faut pas oublier qu'il y a encore des menaces d'attaques terroristes sur cette zone de l'aéroport", indique Liseron Boudoul. Pour le côté technique, le Qatar et la Turquie prêteront main forte aux talibans, fait-elle savoir.

Lire aussi

Le futur gouvernement taliban bientôt annoncé

Afin d'installer leur pouvoir, les talibans doivent d'autre part annoncer dans la journée leur gouvernement "avec les ministres, les chefs du gouvernorat et également le chef de la municipalité de Kaboul, puisqu'il n'y a toujours personne", explique notre envoyée spéciale, qui attend également de voir "à quel taux de rigueur" ils vont appliquer la loi islamique. "C'est ce qu'attendent les habitants de Kaboul ce matin puisqu'ils se disent que leur vie va commencer dans un autre règne, avec d'autres personnes qui sont à la tête du pays, et ils ne savent pas vraiment quelle va être leur vie quotidienne désormais."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Le permis à points est-il sans effet sur la mortalité routière ?

Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

Femme de ménage, j’ai plusieurs employeurs, lequel me versera l'aide de 100 euros ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.