Un pétrolier endommagé fait craindre une "catastrophe environnementale" au large du Venezuela

Le pétrolier Nabarima, endommagé au large du Venezuela et de Trinidad-et-Tobago, laisse craindre une catastrophe environnementale.

ENVIRONNEMENT - Un navire endommagé menace de déverser plus d'un million de barils de pétrole dans l'océan, au large du Venezuela et de Trinidad-et-Tobago. Une zone où des écoulements fréquents ont lieu.

Un pétrolier vénézuélien endommagé menace de déverser 1,3 million de barils de brut dans les eaux qui séparent le Venezuela et Trinité-et-Tobago. "Si le pétrole n'est pas transvasé, et quand bien même le Nabarima pourrait être stabilisé, on risque en permanence une catastrophe environnementale", s'est alarmé le député d'opposition Robert Alcala auprès de l'AFP. 

Le Nabarima connaît de graves problèmes de maintenance depuis 2014, relate Eudis Girot, un responsable syndical du secteur pétrolier vénézuélien. Ces problèmes "ont été ignorés" par PDVSA, la compagnie pétrolière publique vénézuélienne. 

Des signalements avait été rapportés

Pourtant, plusieurs employés de cette entreprise avait rapporté que le navire, ancré dans le golfe de Paria depuis plusieurs mois, avait pris une inclinaison de 8%, poursuit Eudis Girot. Ce qui a entraîné l'inondation de la salle des machines et a mis hors service les pompes de cale. En septembre, des défenseurs de l'environnement avaient également alerté sur l'état de délabrement du Nabarima. PDVSA avait réagi en qualifiant ces informations de "fake news".

Lire aussi

Deux embarcations, l'Icaro et l'Inmaculada, auraient été envoyées sur zone par PDVSA pour tenter de décharger le pétrole contenu dans le Nabarima, rectifie Luis Stefanelli, un autre député d'opposition. Une mesure que le géant pétrolier vénézuélien n'a cependant ni confirmée, ni infirmée.

Ce sont les sanctions américaines à l'encontre du Venezuela qui rendent difficiles les opérations de transvasement du pétrole du Nabarima, explique Eudis Girot. Or, les écoulements incontrôlés sont fréquents et ne cesse de détériorer les fonds marins de la région. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Un chagrin presque insupportable" : Meghan Markle évoque sa fausse couche dans une poignante tribune

EN DIRECT - Covid-19 : l'Allemagne prolonge ses restrictions jusqu'en janvier 2021

EN DIRECT - Election US : Trump appelle ses partisans à "inverser" le résultat, Biden lui répond

EN DIRECT - Mort de Maradona : une veillée funèbre au palais présidentiel argentin

Lire et commenter