Le président philippin veut "manger le foie des islamistes avec du sel et du vinaigre"

Le président philippin veut "manger le foie des islamistes avec du sel et du vinaigre"
International

RÉPLIQUE - Le président philippin Rodrigo Duterte a menacé de manger vivant les membres du groupe islamiste Abou Sayyaf, responsables de l'enlèvement et de la décapitation de deux marins vietnamiens.

Ceux qui considèrent Donald Trump comme le chef d’État le plus potiquement incorrect de la planète ne connaissent pas Rodrigo Duterte. Le président philippin qui avait lancé, à peine élu, "vous, les dealers, les braqueurs et les vauriens, vous feriez mieux de partir parce que je vais vous tuer" et avait fait l’apologie du viol, n’a en effet de leçon à recevoir de personnes en matière de dérapages verbaux. Mercredi, il a défrayé la chronique par les termes qu’il a employés pour s’en prendre aux membres du groupe islamiste Abou Sayyaf, responsables de l'enlèvement et de la décapitation de deux marins vietnamiens, dont les dépouilles venaient d’être retrouvées sur l’île de Basilan.

Lire aussi

En vidéo

Duterte, un an de coups d'eclat

"Je mangerai votre foie si vous me le demandez, leur a-t-il ainsi lancé tandis qu’il s’exprimait  devant des responsables locaux. Donnez-moi du sel et du vinaigre et je le mangerai en face de vous. Je mange tout. Je ne suis pas difficile. Je mange même ce qui ne peut pas être avalé." Le tout prononcé en tenant un téléphone portable où apparaissait la photo des marins tués… "Nous laisserons-nous réduire à l'esclavage par ces gens ? Fils de pute!" a achevé cet ancien avocat de 72 ans. L'armée philippine estime qu'Abou Sayyaf retient encore 22 otages actuellement...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent