Ronaldo, Justin Bieber et Gal Gadot ont-ils envoyé des bombardiers d'eau pour éteindre les feux en Amazonie ? (Spoiler, non)

Ronaldo, Justin Bieber et Gal Gadot ont-ils envoyé des bombardiers d'eau pour éteindre les feux en Amazonie ? (Spoiler, non)
International

Toute L'info sur

À la loupe

RUMEURS DE STARS - Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes applaudissent Cristiano Ronaldo, Justin Bieber ou encore Gal Gadot pour leur mobilisation contre les incendies qui ravagent la forêt amazonienne. A chaque fois le même scénario : une célébrité aurait envoyé trois avions pour aider à combattre les incendies. Des rumeurs infondées.

De nombreuses célébrités se sont mobilisées, ces derniers jours, pour alerter sur les conséquences désastreuses des incendies en Amazonie. La top model et actrice Cara Delevingne a, par exemple, demandé à ses followers de prendre conscience de ce drame écologique et de partager ces informations. 

Elle a été suivie, aux Etats-Unis, par Kim Kardashian et sa demi-soeur Kendall Jenner et, en France, par Sonia Rolland ou encore Wendie Renard, chacune participant à la viralité du hashtag #PrayForAmazonia (Prions pour l'Amazonie, ndlr).

La star du ballon rond, Cristiano Ronaldo, s'est lui aussi ému de la situation, soulignant que la forêt amazonienne produit plus de 20% de l'oxygène mondiale". "C'est de notre responsabilité d'aider à sauver notre planète", affirme-t-il

Au-delà de ces messages de solidarité, les réseaux sociaux ont vu se répandre l'idée que l'attaquant de la Juventus ne s'est pas arrêté là et qu'il a joint le geste à la parole. Ronaldo serait passé à l'action.

"Cristiano Ronaldo aurait embauché trois (3) avions pouvant transporter 80.000 litres d'eau pour maîtriser l'incendie de la forêt amazonienne !!!", applaudit sur Facebook la page Real Madrid - France. Une information largement relayée par les fans de Ronaldo. "Juste du respect pour cet homme incroyable", a réagi l'animateur de la page Etoile du foot, consacrée à l'actualité du ballon rond.

Étonnamment, d'autres célébrités auraient eu exactement la même idée. Le chanteur Justin Bieber aurait lui aussi envoyé trois avions pouvant contenir 80.000 litres d'eau "pour aider l'Amazonie" (cf. tweet ci-dessous). "Je suis très fière de lui", se réjouit l'une de ses fans.

Et ce n'est pas tout : l'actrice Gal Gadot aurait également financé l'envoi de trois bombardiers d'eau. 

De belles initiatives qui, pourtant, n'ont pas vu une seule de ces trois célébrités s'exprimer à leur sujet. A chaque fois, l'information est relayée par des fans - ce qui ne représente pas une source d'information très objective - ou par des médias non journalistiques.

La page Facebook Real Madrid - France, par exemple, est une page non officielle, tenue par des supporters et non un média identifié. Ni le Real Madrid, ni la Juventus, où officie aujourd'hui Cristiano Ronaldo, n'ont relayé cette information. HoaxEye souligne également que le compte "BBC News (World)" qui a diffusé l'information sur Gal Gadot n'est pas le compte certifié du célèbre média d'informations britannique. 

Au-delà des sources trompeuses, le Brésil, qui tente de minimiser l'ampleur des incendies, n'a engagé pour le moment que deux avions militaires. Deux C-130 Hercules ont commencé à larguer ce dimanche des dizaines de milliers de litres d’eau au-dessus de la forêt tropicale. Des avions citerne en provenance du Chili et de l'Equateur doivent les rejoindre, a certifié le ministre de la Défense brésilien. Aucune annonce gouvernementale n'a donc évoqué d'engins financés par une célébrité américaine ou européenne.

A l'inverse, Jair Bolsonaro a refusé l'aide du G7 - dont font partie les Etats-Unis et la France - qui proposait de débloquer d'urgence 20 millions de dollars pour envoyer des avions bombardiers d'eau supplémentaires. "Nous remercions (le G7 pour son offre d'aide, ndlr), mais ces moyens seront peut-être plus pertinents pour la reforestation de l'Europe", a répondu Onyx Lorenzoni, le chef de cabinet du président brésilien.

Cela ne signifie pas qu'aucune star n'est passée à l'action. Leonardo DiCaprio, à travers son ONG Earth Alliance, a annoncé notamment la création d'un fonds de protection de la forêt amazonienne, financé à hauteur de 5 millions de dollars (4,5 millions d'euros).

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter