Rotterdam veut imposer la contraception aux parents jugés "incompétents"

DirectLCI
NÉGLIGENCES - Toxicomanes, sans-abri, prostitués... aux Pays-Bas, la ville de Rotterdam souhaite imposer la contraception aux parents incapables d’élever un enfant convenablement.

Rotterdam veut lutter contre les maltraitances subies par les enfants. Si bien qu’elle propose une loi pour contraindre les parents jugés "incompétents" à utiliser des moyens de contraception. "Grandir sainement et en sécurité est également un droit que les enfants doivent recevoir, pointe Hugo de Jonge, échevin de la jeunesse et de l’éducation, cité par RTL Info. Et nous choisissons pour les droits de l’enfant. Certains enfants ont alors le droit de ne pas naître", se justifie-t-il.  

Les femmes sont particulièrement visées par l’élu : "Il s’agit par exemple de femmes dépendantes ou qui ont des problèmes psychiatriques, qui sont handicapées, sans-abri ou qui travaillent dans le milieu de la prostitution", détaille Hugo de Jonge. Ces femmes jugées "incapables" se verraient alors imposer un stérilet ou un implant pendant trois ans après l'aval d’un juge, relate l’agence de presse Belga.

La proposition de loi ne fait toutefois par consensus à la mairie de Rotterdam. Pour Maarten van de Donk, cité par Belga, il s’agit d’une "pente glissante sur laquelle nous ne devrions pas nous engager". "C'est effrayant de penser qu'une loi pourrait décider des grossesses", a de son côté réagi un autre conseiller. 

VIDEO. Contraception : un projet de "clause de conscience" divise les pharmaciens

En vidéo

Contraception : un projet de "clause de conscience" divise les pharmaciens

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter