Boris Johnson officiellement investi Premier ministre par la reine d'Angleterre

International

IT'S OFFICIAL - Ce mercredi 24 juillet, Boris Johnson a été officiellement investi Premier ministre par la reine Elizabeth II, qui lui a demandé de former un gouvernement. Le Brexit aura lieu le 31 octobre, "sans conditions", a-t-il répété.

Ce mercredi 24 juillet, l'ancien maire de Londres Boris Johnson a été officiellement nommé Premier ministre du Royaume-Uni par la reine Elizabeth II. Reçu au palais de Buckingham dans la foulée de la démission de Theresa May, il lui a été demandé par la reine de constituer un gouvernement sans tarder. "M. Johnson a accepté l'offre de Sa Majesté et lui a embrassé la main lors de son investiture comme Premier ministre", a écrit le palais dans un communiqué. 

Le chemin de Boris Johnson vers Buckingham ne s'est pas fait sans encombre, puisque sa voiture a été brièvement bloquée -moins d'une minute- par des militants écologistes de Greenpeace qui ont formé une chaîne humaine aux abords du palais. 

Boris Johnson a ensuite rejoint sa nouvelle résidence, le 10 Downing Street, pour tenir son premier discours en tant que chef du gouvernement. "Les personnes qui parient contre la Grande-Bretagne vont perdre leurs chemises. (...) Ne sous-estimez pas ce pays", a-t-il notamment déclaré, promettant qu'il "servira le peuple" britannique. Boris Johnson a répété à nouveau que le Brexit se tiendrait le 31 octobre, "sans conditions".

Lire aussi

Premières nominations annoncées du gouvernement Johnson : celle de Sajid Javid, ancien banquier et nouveau ministre des Finances qui remplace Philip Hammond (démissionnaire juste avant l'arrivée de Boris Johnson, en signe d'opposition) et celle de Dominic Raab, nouveau chef de la diplomatie qui succède à Jeremy Hunt, concurrent de Boris Johnson pour le poste de Premier ministre. 

Le nouveau Premier ministre aura la lourde tâche de mettre en oeuvre le Brexit, ce que n'a pas été en mesure de faire Theresa May. Cette dernière a souhaité "bonne chance" à son successeur, lors de son ultime allocution prononcée devant le 10 Downing Street. 

Lire et commenter