Royaume-Uni : Buckingham annonce la retraite du prince Philip après une réunion convoquée par Elizabeth II

Une pétition destinée à faire payer à la famille royale les travaux  à venir de Buckingham Palace connaît un franc succès.
International

ATTENTE - Des médias étaient rassemblés tôt jeudi matin devant le palais de Buckingham, résidence de la reine Elizabeth II à Londres, après un article de presse faisant état d'une réunion d'urgence "très inhabituelle". Celle-ci a débouché sur l'annonce du retrait de la vie publique, à compter de l'automne prochain, de prince Philip, époux de la reine Elisabeth II.

Buckingham a savamment entretenu le suspense. Une dizaine de caméras de télévision étaient positionnées jeudi matin près du palais : le personnel d'Elizabeth II à travers le pays avait été convoqué "avec des rumeurs d'une annonce imminente concernant la reine ou le duc d’Édimbourg" son époux, selon le tabloïd Daily Mail en ligne. 

L'annonce concernait finalement le second : le prince Philip prendra sa retraite à l'automne, a annoncé le Palais de Buckingham en milieu de matinée, alors que le duc d’Édimbourg doit fêter ses 96 ans le 10 juin. "Son Altesse Royale le duc d’Édimbourg a décidé de ne plus honorer d'engagements publics à partir de l'automne de cette année", explique le texte du communiqué, ajoutant que le prince Philip a"le soutien entier" de la reine, elle-même âgée de 91 ans.

Voir aussi

En vidéo

Elizabeth II : 65 ans de règne et déjà 3 jubilés pour la reine

Voir aussi

"Même si des réunions avec l'ensemble du personnel sont convoquées occasionnellement, la manière dont cela a été fait, au dernier moment, est très inhabituelle et suggère que quelque chose de majeur va être annoncé", avait indiqué le Daily Mail, citant des sources non identifiées.

 

Face aux rumeurs qui ont rapidemment enflammé les réseaux sociaux, le palais de Buckingham avait affirmé à NewsHub que la reine Elizabeth II et son époux Philip étaient "vivants" et se portaient "bien". La reine était rentrée mercredi à Londres, après avoir passé comme chaque année la période de Pâques dans son château de Windsor, à l'ouest de la capitale britannique.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter