Royaume-Uni : la députée attaquée est morte, un suspect arrêté

Royaume-Uni : la députée attaquée est morte, un suspect arrêté

ATTAQUE - Jo Cox, une députée travailliste, a été tuée par balle ce jeudi. Un suspect a été arrêté. La campagne sur le Brexit est temporairement interrompue.

La députée britannique Jo Cox (Parti travailliste) a été attaquée non loin de sa permanence de Birstall, ce jeudi 16 juin en début d'après-midi, rapporte la police du West Yorkshire. En conférence de presse, Dee Collins, le chef de la police locale a par la suite annoncé la mort de la députée. Dans un précédent communiqué, la police indiquait qu'un individu de 52 ans avait été arrêté. Une enquête est en cours pour déterminer son implication et ses motivations.

EN SAVOIR +
>> Revues néonazies ou troubles obsessionnels : ce qu'on sait du suspect
>> Qui était Jo Cox ?

Jo Cox aurait reçu plusieurs balles et plusieurs coups de couteau. Elle a été prise en charge par les secours, qui l'ont emmenée à l'hôpital de Leeds, d'après la BBC . Un autre homme de 77 ans a été légèrement blessé.

Une attaque politique ?

Selon un témoin cité par Press association, Jo Cox aurait eu une altercation avec un habitant de Birstall. Un autre homme aurait tenté de s'interposer. Cette élue de 41 ans était une opposante au Brexit. D'après un autre témoin de l'attaque,  cité par un média britannique , cet homme aurait crié "Britain first" ("La Grande-Bretagne d'abord", slogan des pro-Brexit), avant de la frapper, de lui tirer plusieurs fois dessus et de lui donner plusieurs coups de couteau, avant de prendre la fuite.

Juste après avoir appris la nouvelle, le camp militant pour le maintien du Royaume-Uni dans l'UE a annoncé la suspension de sa campagne. Downing Street a également annoncé la suspension de toutes les campagnes en lien avec le référendum jusqu'à samedi. David Cameron, qui devait tenir un meeting ce soir à Gibraltar, a annoncé avoir annulé ses rendez-vous politiques. "La mort de Jo Cox est une tragédie. Mes pensées vont à son mari Brendan et ses deux jeunes enfants.", a-t-il déclaré via Twitter.

A LIRE AUSSI
>> 
Brexit : à un mois du scrutin, où en est-on ?
>> 
Grande-Bretagne : des manifestants d'extrême droite brûlent un drapeau de l'UE
>> 
Royaume-Uni : l'ancien maire de Londres compare l'Union européenne à Hitler

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

EN DIRECT - Covid-19 : 78 clients d'une discothèque de Lille contaminés

Variant Delta : où se contamine-t-on le plus ?

La maladie de Charcot, le dernier combat de Jean-Yves Lafesse

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.