Royaume-Uni : la police intervient pour une dispute privée au domicile du député pro-Brexit Boris Johnson

International

Toute L'info sur

Brexit : goodbye United Kingdom

TAPAGE - La police londonienne est intervenue dans la nuit de jeudi à vendredi pour une violente dispute au domicile de Boris Johnson, le député pro-Brexit qui vise le poste de Premier ministre. "Dégage", aurait notamment lancé sa compagne.

Devra-t-il quitter le domicile conjugal avant l'Union européenne ? Le député pro-Brexit Boris Johnson, en lice pour devenir le Premier ministre du Royaume-Uni, a eu droit à une visite de la police londonienne, dans la nuit de jeudi à vendredi, après une violente altercation avec sa compagne Carrie Symonds, une communicante de 31 ans qui a notamment collaboré avec le Parti conservateur. 

"Dégage !", "sors de mon appartement !" aurait notamment lancé la jeune femme citant un voisin qui a appelé la police, comme le rapportent les médias britanniques. Ce voisin, qui explique avoir enregistré la querelle, a raconté au Guardian avoir frappé trois fois à la porte de l'appartement du couple, sans avoir obtenu de réponse. Il dit avoir entendu "deux cris très forts" et "un gros claquement" qui a fait trembler l'immeuble. Selon le Guardian, qui a écouté l'enregistrement, Boris Johnson a refusé de quitter l'appartement, avant de lancer à la jeune femme : "lâche mon p... d'ordinateur portable"... Avant qu'un grand fracas ne soit entendu dans l'immeuble. 

Toujours d'après ces enregistrements, on entend Carrie Symonds accuser Boris Johnson d'avoir tâché son canapé avec du vin rouge. "Tu ne te soucies de rien parce que tu es gâté", a-t-elle lancé à son compagnon. "Tu ne te soucies par de l'argent, ou de quoi que ce soit."

Lire aussi

Pas d'infraction

Appelée peu après minuit, la police s'est rendue sur place. Elle a "parlé à tous les occupants de l'adresse, qui se portaient tous bien", a indiqué un porte-parole de la police londonienne. Les agents n'ont relevé aucune infraction ni source d'inquiétude, et il n'y avait aucune raison pour que la police agisse", a-t-il ajouté, le voisin ayant indiqué qu'il s'inquiétait pour la jeune femme. 

Boris Johnson avait annoncé en septembre dernier son divorce de sa deuxième femme, avant de révéler sa relation avec sa nouvelle compagne. Le leader des pro-Brexit, ancien maire de Londres puis secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, va affronter fin juillet l'ancien chef de la diplomatie britannique Jeremy Hunt pour prendre la tête du Parti conservateur. Le vainqueur deviendra automatiquement le Premier ministre du Royaume-Uni. Le premier débat entre les deux hommes est organisé ce samedi à Birmingham.

Sur le même sujet

Lire et commenter