Employer un proche sera désormais interdit aux députés... britanniques

Employer un proche sera désormais interdit aux députés... britanniques
International

JURISPRUDENCE FILLON ? - Jeudi, l'autorité de régulation parlementaire britannique a banni l'emploi par les députés de membres de leur famille ou de relations d'affaires proches. Une mesure qui entrera en vigueur en 2020.

L’affaire Fillon aurait-elle donné des idées à nos voisins britanniques ? L'autorité de régulation parlementaire britannique (Ipsa) a décidé jeudi d’interdire l'emploi par les élus à la chambre des Communes de membres de leur famille ou de relations d'affaires proches. Cette mesure sera appliquée à partir des prochaines élections législatives de 2020. 

Macron veut une mesure similaire en France

Actuellement, 151 députés sur 650 emploient un membre de leur famille, dont 84 élus conservateurs, 50 élus travaillistes et 10 élus du parti indépendantiste écossais SNP. D’ici 2020, ces parlementaires pourront continuer à collaborer avec leur proche, a précisé l'Ipsa dans son rapport. Et d’ajouter : "Nous sommes déterminés à réduire cette possibilité à l'avenir, pour encourager les bonnes pratiques en matière de recrutement par les députés et pour garantir au public un usage approprié de l'argent des contribuables".

Une décision qui résonne de manière toute particulière en France à l'aune des soupçons pesant sur François Fillon (l'ancien Premier ministre est empêtré dans l'affaire des emplois présumés fictifs de son épouse Penelope et de ses enfants). Candidat à la présidentielle sous la bannière du parti En Marche, Emmanuel Macron propose notamment dans son programme une mesure similaire : "Quand il s'agit d'argent public, on ne doit pas pouvoir embaucher ses proches", estime l’ancien ministre de l’Economie. 

Lire aussi

En vidéo

François Fillon relance sa campagne… malgré sa mise en examen

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent