Royaume-Uni : pour ne pas avoir à changer de billet d'avion, il change d'état civil

International

AVIATION – Un jeune britannique, enregistré sur un vol Ryanair avec un nom de famille erroné, a préféré changer d'identité plutôt que de payer les pénalités.

Le succès de la compagnie aérienne Ryanair s'est construit en grande partie sur sa capacité à faire payer aux clients des services offerts gratuitement par ses concurrents. Une méthode qui marche, mais qui en a déjà énervé plus d'un. C'est le cas d'Adam Armstrong, un Britannique de 19 ans qui a préféré changer de nom plutôt que de payer 220 livres (300 euros) de pénalité.

Celui-ci s'était en effet vu offrir par sa petite amie des billets pour partir en vacances à Ibiza. Seul hic : au moment de la réservation, le père de celle-ci s'est trompé de nom et a enregistré son pseudo Facebook, Adam West. Ni une ni deux, Adam a alors contacté Ryanair pour le faire changer. Mais en échange de la modification, la compagnie aérienne lui demandait pas moins de 300 euros. Une somme ridiculement élevée, raconte le jeune homme au Guardian  : "Tout ce qu'ils ont besoin de faire, c'est appuyer sur la touche "supprimer" de leur clavier et pour ça, ils me demandent 220 livres".

"Refuser de changer un nom, c'est se moquer du monde"

Pour y échapper, il a donc choisi la voie administrative. Il a accompli un acte légal et gratuit au Royaume-Uni, appelé le "Deed poll", qui permet de changer de nom rapidement et, surtout, gratuitement. Cet acte accompli, il s'est tout simplement rendu à Liverpool pour faire faire, en urgence, un nouveau passeport au nom d'Adam West, cette fois pour un coût de 103 livres (142 euros). Bilan de l'opération : près de 160 euros d'économisés. "Ryanair se vante d'être une entreprise tournée vers ses clients. Refuser de changer un nom, c'est se moquer du monde", tempête le nouveau M. West, qui appelle les autres passagers de la compagnie aérienne à "faire preuve d'inventivité" pour contourner le système.

A LIRE AUSSI
>>
Les prix des billets d'avion en baisse chez Ryanair
>>
Ryanair condamné à 8 millions d'euros d'amende pour travail dissimulé

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter