Un député britannique mortellement poignardé, l'enquête confiée aux services antiterroristes

Royaume-Uni : le choc après le meurtre d'un député

ATTAQUE - David Amess est mort après avoir été poignardé à plusieurs reprises lors d'une permanence parlementaire ce vendredi. Le Premier ministre britannique a exprimé son "choc" et sa "tristesse". L'enquête a été confiée aux services antiterroristes.

Alors qu'il tenait une permanence parlementaire dans une église de sa circonscription à Leigh-on-Sea, située à l'est de Londres, un député conservateur britannique, David Amess, 69 ans, a été poignardé vendredi à plusieurs reprises, avant de mourir, selon les médias locaux.

L'enquête sur le meurtre du député vient d'être confiée aux services antiterroristes. "L'enquête en est à ses débuts et est dirigée par des officiers de la direction antiterroriste", a déclaré le chef de la police locale Ben-Julian Harrington au cours d'un point de presse. Le chef de la police a aussi confirmé l'arrestation d'un suspect âgé de 25 ans sur les lieux de l'attaque.

Plus tôt dans la journée, la police locale avait annoncé sur Twitter l'arrestation d'un homme et précisé qu'elle ne recherchait "personne d'autre".

Membre du Parti conservateur du Premier ministre Boris Johnson, David Amess, député depuis 1983, était un fervent défenseur du Brexit. Mais son sujet de prédilection au Parlement était le bien-être animal. Il était l'un des rares députés conservateurs favorables à l'interdiction de la chasse au renard.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a exprimé son "choc" et sa "tristesse" après le meurtre du député. "Nos cœurs sont très choqués et tristes aujourd'hui, après la disparition du député Davis Amess, qui a été tué lors de sa permanence parlementaire, dans une église, après presque 40 ans au service" de ses administrés et du Royaume-Uni, a déclaré le chef du gouvernement conservateur dans une brève intervention télévisée.

Un député "au grand coeur"

De nombreux parlementaires, toutes étiquettes politiques confondues, ont réagi sur les réseaux sociaux et loué la "gentillesse" du député. Sur Twitter, le ministre de la Justice Dominic Raab a évoqué son "grand cœur" et sa "grande ouverture d'esprit, y compris envers ceux avec qui il n'était pas d'accord." 

L'ancien ministre de la Santé, Matt Hancock, a confié que David Amess avait été son "mentor", lorsqu'il avait fait son entrée au Parlement, ajoutant qu'il était "toujours altruiste et avait du temps pour tout le monde". "C'était un homme bon et doux, il faisait preuve de charité et de compassion envers tous", a aussi décrit le ministre du Logement Michael Gove.

En France, le maire de Nice, Christian Estrosi, s'est quant à lui dit "horrifié" par cette attaque au couteau et a adressé ses pensées à son entourage et "au peuple britannique".

Lire aussi

Le drame qui s'est produit ce vendredi rappelle au pays un précédent douloureux : l'assassinat en pleine rue, en 2016, de la députée europhile Jo Cox une semaine avant le référendum sur le Brexit par un sympathisant néo-nazi. Dans un ouvrage paru en novembre 2020, David Amess avait jugé, au sujet, à propos de ce meurtre, que les inquiétudes sur la sécurité des élus venaient "gâcher la tradition britannique" permettant aux gens de "rencontrer leurs élus". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : des vols spéciaux pour rapatrier en France les personnes bloquées au Maroc

Joséphine Baker : quand un cercueil entre vide (ou presque) au Panthéon

EN DIRECT - Candidature d'Éric Zemmour : le polémiste sera l'invité du 20h de TF1 mardi

VIDÉO - Joséphine Baker au Panthéon : découvrez à quoi va ressembler la cérémonie

Covid-19 : une étude confirme l'efficacité du rappel vaccinal pour contenir les hospitalisations de la 5e vague

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.