Royaume-Uni : un exilé russe retrouvé mort "dans des circonstances inexpliquées" à Londres

Royaume-Uni : un exilé russe retrouvé mort "dans des circonstances inexpliquées" à Londres

International
DirectLCI
FAIT DIVERS - Huit jours après l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal en Angleterre, un exilé russe est mort lundi "dans des circonstances inexpliquées à Londres, d'après les presses britannique et russe. La police antiterroriste britannique indique néanmoins qu'il n'existe "pas de preuve d'un lien" entre les deux affaires.

Ce mardi, les presses britannique et russe ont annoncé la mort, lundi soir, d'un exilé russe, "dans des circonstances inexpliquées à Londres". La police antiterroriste britannique a indiqué dans un communiqué s'être saisie de l'enquête, "par précaution et à cause des relations qu'avait cet homme". Son identité n'a en revanche pas été divulguée. Selon The Guardian, il s'agirait cependant de Nikolaï Glouchkov. Agé de 68 ans,il avait reçu l'asile politique au Royaume-Uni en 2010.


Citée par le journal russe Kommersant, la fille du défunt, Natalia, explique que des traces de strangulation figureraient sur le corps de son père. Le décès de Nikolaï Glouchkov survient en pleine affaire Skripal, un ancien espion russe empoisonné le 4 mars dernier au moyen d'un agent innervant militaire à Salisbury, dans le sud-ouest du pays. Une affaire qui a provoqué des tensions entre Londres et Moscou, les Britanniques attribuant l'attaque aux Russes. La Première ministre britannique Theresa May avait estimé lundi "très probable" que la Russie soit "responsable" de l'empoisonnement -Sergueï Skripal se trouvait mardi toujours dans un état critique. Concernant le décès de Glouchkov, la police britannique a indiqué dans son communiqué qu'il n'existait pour l'instant "pas de preuve d'un lien avec l'incident à Salisbury".

En vidéo

REPORTAGE - Affaire Skripal : ce que l'on sait

Pas de preuve d'un lien avec l'incident à Salisbury.La police britannique dans un communiqué ce mardi.

Ancien partenaire en affaire de l'oligarque et opposant au Kremlin Boris Berezovksi - retrouvé pendu à son domicile, près de Londres en mars 2013 -, Glouchkov était un ancien cadre dirigeant d'Aeroflot, la compagnie aérienne porte-drapeau de la Russie. Il avait été condamné en mars 2017 à huit ans de prison par contumace par la justice russe pour "escroqueries" au préjudice de la compagnie aérienne. 


A l'agence officielle russe TASS, le propriétaire du journal économique russe Vedomosti Demian Koudriavtsev, ancien conseiller de Boris Berezovski, a réagi à la mort de Nikolaï Glouchkov : "Nous avons des amis en commun, ils ont annoncé sa mort. Je ne sais rien sur ses causes mais c'était un homme âgé. Il est décédé à son domicile à Londres." 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter