Russie : des élections législatives sans surprise

DirectLCI
VOTE - Plus de 110 millions de Russes votent ce dimanche pour renouveler les 450 députés de la Douma, la Chambre basse du Parlement. Les résultats de ces élections législatives devraient asseoir encore plus le pouvoir de Russie Unie, le parti de Vladimir Poutine.

Dans un pays qui compte 11 fuseaux horaires, organiser une élection s’apparente à une aventure. Même si les premiers bureaux de vote ont ouvert samedi à 22h (heure de Paris) sur la péninsule volcanique du Kamtchatka, dans l'Extrême Orient russe, la majorité des électeurs ont commencé à se rendre aux urnes à partir de 7h00 (heure de Paris) dimanche dans la partie européenne du pays, notamment à Moscou et Saint-Pétersbourg.


En compétition : plus de 6.500 candidats issus de 14 partis pour 450 sièges à la Douma d'Etat, chambre basse du Parlement. Les électeurs devront également renouveler certains parlements régionaux et élire leurs gouverneurs.   

   

À 11H00, la participation au niveau national s'élevait à plus de 10%, selon la commission électorale centrale. Les premiers sondages sortis des urnes sont attendus après la clôture du vote à 20h (heure de Paris) à Kaliningrad, enclave russe au cœur de l'Union européenne.


Des élections dans un contexte tendu 


Ces élections se déroulent alors que le pays traverse une profonde crise économique. La chute du prix des hydrocarbures, qui représentent une part importante des revenus budgétaires, et les sanctions occidentales décrétées à la suite de la crise ukrainienne ont provoqué la plus longue période de récession depuis l'entrée en scène politique de Vladimir Poutine en 1999.


Le scrutin intervient par ailleurs dans un contexte politique exceptionnel : il s'agit de la première consultation à l'échelle nationale depuis l'annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée, le déclenchement du conflit dans l'Est séparatiste prorusse de l'Ukraine et la pire dégradation dans les relations avec les Occidentaux depuis la fin de la Guerre froide.


VIDÉO. États-Unis-Russie : un accord historique dans le dossier syrien ?

En vidéo

Etats-Unis-Russie : un accord historique dans le dossier syrien ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter