Russie : l'Union européenne dénonce les arrestations massives lors d'une manifestation

International

RUSSIE - Après l'arrestation de 1373 personnes à Moscou lors d'une manifestation pour des élections libres, l'Union Européenne a dénoncé "un recours disproportionné à la force contre des manifestants pacifiques" par la police russe.

L'Union Européenne a publiquement pris position sur les plus de 1.000 arrestations effectuées par la police russe à Moscou samedi 27 juillet, durant une manifestation organisée par l'opposition. "Ces détentions et le recours disproportionné à la force contre des manifestants pacifiques (...) portent une fois de plus gravement atteinte aux libertés fondamentales d'expression, d'association et de réunion", a ainsi déclaré la porte-parole de la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini.

1 373 arrestations sur 3 500 manifestants

La police a arrêté 1 373 personnes exactement, selon les chiffres transmis par les autorités russes. Il s'agit, selon les ONG, du plus grand nombre d'arrestations depuis le mouvement de contestation de 2012 contre le retour au Kremlin de Vladimir Poutine. D'autant plus que selon les chiffres officiels, les manifestants n'étaient que quelque 3 500 personnes, dont environ 700 journalistes professionnels et blogueurs. Selon nos confrères de l'AFP sur place, plusieurs arrestations ont été violentes, de nombreux manifestants ayant notamment été blessés à la tête.

Les personnes arrêtées manifestaient à Moscou pour des élections libres. L'opposition dénonce le rejet des candidatures indépendantes en vue des élections locales du 8 septembre, qui s'annoncent difficiles pour les candidats soutenant le pouvoir dans un contexte de grogne sociale.

Lire aussi

Pour les prochaines élections locales de septembre, l'Union européenne insiste sur la "création de conditions équitables" pour toutes les forces politiques. "Nous attendons des autorités de la Fédération de Russie qu'elles respectent ses engagements à l'égard de l'OSCE et les autres obligations internationales lorsqu'elles organiseront les prochaines élections locales", a-t-elle ajouté dans son communiqué.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter