Oleg, le frère d'Alexeï Navalny, condamné à un an de prison avec sursis

Un tribunal russe a condamné vendredi le 
frère de l'opposant russe Alexeï Navalny à un an de prison avec sursis pour son 
rôle supposé dans l'organisation de manifestations malgré la pandémie.

JUSTICE - Vendredi, un tribunal russe situé à Moscou a condamné Oleg Navalny, le frère de l'opposant russe Alexeï Navalny, à un an de prison avec sursis.

Un an de prison avec sursis. C'est la peine à laquelle Oleg Navalny, le frère de l'opposant russe Alexeï Navalny, a été condamné par le tribunal Preobrajenski de Moscou, vendredi. Il lui est reproché son rôle supposé dans l'appel et l'organisation de manifestations en soutien à son frère malgré la pandémie du Covid-19. 

Pour rappel, Alexeï Navalny, militant de l'opposition, a été arrêté à son retour en Russie en janvier après un empoisonnement dont il accuse le Kremlin. Il est actuellement entrain de purger une peine de prison de deux ans pour une affaire de fraude remontant à 2014.

Toute l'info sur

Navalny-Poutine : le conflit sans fin

Lire aussi

Âgé de 38 ans, Oleg Navalny n'a pas été le seul allié d'Alexeï Navalny à être condamné. De son côté, Nikolaï Liaskine, 39 ans, s'est vu notifié un an de restriction de ses déplacements pour incitation à la violation des règles sanitaires interdisant les rassemblements à cause du Covid-19. Il est également interdit de sortir de sa maison entre 22h00 et 6 heures du matin, de participer à des manifestations et de quitter Moscou. 

Des soutiens d'Alexeï Navalny se succèdent devant la justice

Plus tôt dans la semaine, Liobov Sobol avait inauguré les condamnations. D'autres proches de l'opposant Alexeï Navalny vont être également concernés par des décisions judiciaires dans les jours à venir, à l'instar de sa porte-parole, Kira Iarmych, le coordinateur de son équipe à Moscou Oleg Stepanov ou encore Anastassia Vassilieva, à la tête d'un syndicat de médecins lié à l'opposant.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tempête Aurore : 250.000 foyers privés d’électricité dans la moitié nord du pays

Tempête Aurore : ce qui vous attend ce soir et cette nuit de la Bretagne à Paris

Tempête Aurore : une "mini-tornade" frappe une commune du Finistère et détruit une maison

Meurtre de Gabby Petito : des "restes humains" retrouvés près d'affaires de son fiancé en fuite

EXCLUSIF - "On ne connaissait pas Nordahl Lelandais" : pour la première fois, des invités du mariage où a été enlevée Maëlys témoignent

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.