Russie : un député souhaite que les bagarres de hooligans deviennent un sport

Russie : un député souhaite que les bagarres de hooligans deviennent un sport

VIOLENCES - Un député russe a proposé de faire passer les bagarres des hooligans en un sport à part entière. Il souhaite ainsi canaliser la violence de ces "supporters" alors que le Mondial 2018 doit se disputer dans le pays.

La proposition a de quoi surprendre et a peu de chance de se concrétiser un jour. Le député Igor Levbedev, membre du parti d’extrême-droite LDPR, a publié une tribune sur le site de son parti où il explique pourquoi et comment transformer les bagarres entre hooligans en sport. "Sachant que nos fans sont des combattants et pas des hooligans, nous pourrions transformer les affrontements entre supporters en sport", écrit-il.

"Les supporters anglais arrivent, par exemple, et commencent des bagarres. On leur répond : défi accepté, rendez-vous au stade à telle heure", poursuit le député. Cela permettrait selon lui de canaliser "l’agressivité des supporters". "La Russie sera alors pionnière dans un nouveau type de sport", ajoute-t-il, précisant qu’il pourrait attirer autant de spectateurs que le football.

Un "festival de violence" pour le Mondial 2018 ?

Igor Levbedev entend ainsi éviter les débordements craints pour le Mondial 2018. Dans un reportage de la BBC diffusé en février, des hooligans ont promis un "festival de violence" pour cet évènement. "Nous avons pris toutes les mesures de sécurité et actualisé la législation. Pas un touriste ne devrait avoir peur de venir chez nous à l’été 2018", a-t-il tenu à rassurer.

Lors de l’Euro 2016 disputé en France, de violents affrontements entre Russes et Anglais avaient conduit à l’expulsion de plusieurs de ces premiers. Igor Levdebev avait alors réagi en déclarant "ne pas voir de mal avec le fait que des supporters se battent".

Lire aussi

En vidéo

Des hooligans russes se filment en plein déchaînement de violence à Marseille

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 62 blessés parmi les forces de l'ordre, 81 interpellations

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Lire et commenter