Russie : un député veut bloquer Facebook à cause des drapeaux arc-en-ciel

Russie : un député veut bloquer Facebook à cause des drapeaux arc-en-ciel
International

OVER THE RAINBOW - Un député russe a demandé dimanche la fermeture du réseau social, lui reprochant de faire de la "propagande" homosexuelle. Vitaly Milonov était déjà à l'initiative de la loi anti-propagande homosexuelle, votée en 2013.

Vitaly Milonov digère mal la recrudescence de photos de profil aux couleurs de l'arc-en-ciel sur Facebook, célébrant les diverses marches des fiertés lesbiennes, gays, bies et trans' (LGBT) à travers le monde. Ulcéré par les rainbow flags, le député russe de l'assemblée de Saint-Pétersbourg a en effet demandé ce samedi la fermeture du réseau social en Russie, estimant que son outil "Celebrate Pride" - mis en place en soutien à la décision prise par la Cour suprême américaine d'ouvrir le mariage à tous les couples -, était tout bonnement de la "propagande" homosexuelle, rapportent différents médias comme BuzzFeed , l'AFP ou The Telegraph.  

Homophobe notoire

Car pour l'élu russe, ces photos sont "une grossière violation de la législation russe". "Facebook n'a pas de limite d'âge ["en réalité si : le réseau restreint son accès aux moins de 13 ans," ajoute l'AFP], c'est impossible de savoir s'il y a des mineurs qui regardent", a dénoncé l'avocat, auteur de la loi anti-propagande homosexuelle russe votée en 2013, sur la radio russe Ekho Moskvy.  Avant de saisir l'autorité russe de contrôle des médias Roskomnadzor, qui est "autorisée depuis février 2015, de bloquer l'accès à des sites internet sur simple ordre d'un procureur, si leur contenu est jugé illégal". 

En Russie, Vitaly Milonov est connue pour ses positions extrêmement dures envers l'homosexualité et les personnes LGBT. Homophobe notoire, il ne manque pas un rendez-vous pour exprimer ses positions et faire en sorte que les homos restent au placard, comme lors du défilé du 1er mai, à Saint-Pétersbourg où il a tenté d'empêcher en personne les 600 militants LGBT de participer à la marche en vertu de la loi "anti-propagande" homosexuelle. Et même si à la fin, c'est souvent lui qui et ses actions ou déclarations qui sont moquées et détournées. 

A LIRE AUSSI
>> Homosexualité : la Russie toujours plus répressive >>  La cour Suprême des Etats-Unis légalise le mariage gay dans tout le pays

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent