Russie : une retraitée accusée d’avoir empoisonné et démembré son amie

FAITS DIVERS - La police russe a arrêté une retraitée de 68 ans après avoir retrouvé, dimanche, le corps démembré de son amie près de chez elle. Elle est soupçonnée d’un meurtre similaire, commis, lui, en 2006.

Elle pourrait être à l’origine d’autres meurtres. Une retraitée de Saint-Pétersbourg, en Russie, a été arrêtée pour avoir empoisonné et démembré son amie. La police a arrêté cette femme de 68 ans après avoir retrouvé dimanche le cadavre démembré et décapité d'une femme de 79 ans. Le corps de la victime, découpé à l'aide d'une scie et d'un couteau, avait été abandonné dans deux paquets déposés dans un quartier proche de l'appartement de la retraitée.

Un journal intime qui relate une dizaine d’autres faits

Chez elle, les enquêteurs ont retrouvé une scie à métaux et des traces de sang dans la baignoire. "Elle est également inculpée d'un crime similaire commis en 2006, quand un homme de 44 ans qui louait une chambre chez elle a été tué et démembré", ont indiqué les forces de l'ordre dans un communiqué.

Selon des médias locaux, la police a en outre découvert un journal intime que tenait depuis plusieurs années cette femme, dans lequel elle raconte une dizaine d'épisodes similaires. Le Comité d'enquête russe a toutefois indiqué à l'agence de presse RIA Novosti qu'il n'existait pour le moment "aucun élément objectif" qui permette de l'accuser d'autres meurtres.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 25 contaminations au variant Omicron désormais confirmées en France

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Présidentielle 2022 : que retenir du premier meeting de campagne d'Éric Zemmour ?

Prime de Noël 2021 : à quelle date sera-t-elle versée et pour quel montant ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.