Saint-Barthélemy : quand le tourisme menace la faune et la flore

DirectLCI
JT 20H - Au cœur des caraïbes, l’île de Saint-Barthélemy abrite depuis 10 ans une immense réserve naturelle. Au total, 1200 hectares de fonds marins sont protégés. Objectif : protéger les poissons, raies léopards, iguanes et autres espèces locales menacés d’extinction à cause du tourisme de masse et de l’urbanisation.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter