Salvini se résout à voir débarquer 27 mineurs passagers de l'Open Arms à Lampedusa

International

HUMANITAIRE - Alors que les migrants à bord de l'Open Arms sont toujours interdits de débarquer, une exception a été faite, samedi 17 août, pour 27 mineurs. Ils ont été autorisés à descendre du navire humanitaire à Lampedusa.

Le navire de l'ONG espagnole Proactiva Open Arms est toujours ancré au large de l'île italienne de Lampedusa. Ce samedi, 27 mineurs non accompagnés, parmi les plus de 130 passagers encore à bord, ont été autorisés à débarquer. "Ils seront évacués par les gardes-côtes de Lampedusa", a tweeté l'ONG après que le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini a concédé l'autorisation de débarquer, tout en exigeant que les 106 adultes et deux mineurs accompagnés restent à bord.

Salvini avait écrit plus tôt une lettre au chef du gouvernement italien Giuseppe Conte dans laquelle il déclarait qu'il pourrait autoriser les mineurs "présumés" à quitter l'Open Arms bien que cela soit en "contradiction avec [son] opinion". 

Lire aussi

Dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 août, une dizaine de personnes avaient pu accoster pour des soins médicaux.

Six pays de l'Union européenne se sont dits prêts, jeudi 15 août, à accueillir chacun une partie des migrants de l'Open Arms. "La Commission a eu des contacts intensifs au cours de la semaine écoulée et nous sommes très reconnaissants de la coopération de la France, l'Allemagne, le Luxembourg, le Portugal, la Roumanie et l'Espagne", a commenté ce vendredi une porte-parole.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter