Scandale Volkswagen : qu’est-ce que ça change pour nos voitures ?

Scandale Volkswagen : qu’est-ce que ça change pour nos voitures ?

FOCUS - Problème seulement américain ou mondial, limité au groupe Volkswagen ou touchant tous les constructeurs ? L’affaire Volkswagen n’a pas fini de soulever des questions. Metronews fait le point.

Est-ce que les clients Volkswagen français vont être touchés ?
On ne sait pas encore quels sont les modèles des différentes marques du groupe (Volkswagen, Audi, Seat, Skoda, voire Porsche…) vendus en Europe qui auraient pu être équipés d’un tel logiciel moteur trichant sur les émissions polluantes. Mais avec 11 millions de véhicules touchés, comme l’a avoué Volkswagen, des véhicules vendus sur le marché français sont très probablement concernés. D’autant que la France est l’un des champions des ventes de diesel en Europe.

Et les autres marques ?
L’avenir dira si d’autres marques que celles du groupe Volkswagen sont touchées. Les constructeurs étant habitués à ajuster automatiquement la gestion moteur lors des tests d’homologation, il se pourrait que d’autres soient accusés de falsification. Mais tout est dans la question de l’échelle de la triche : forcer un peu le trait pour optimiser les mesures en phase de test ou passer comme VW aux Etats-Unis à 40 fois plus de polluants en « débranchant » carrément des mécanismes de traitement des émissions une fois les tests d’homologation passés, ce n’est pas la même chose.

À LIRE AUSSI >> Comprendre l'affaire Volkswagen en 5 points

Quelles conséquences ?
Dans un premier temps, mis à part les tempêtes dans les directions des marques, RAS côté consommateurs. Mais à l’avenir, il devrait y avoir des campagnes de rappel pour reprogrammer les véhicules et leur permettre de revenir à des taux de pollution acceptables. Si possible, sans que cela ne se fasse au détriment des performances et de l’agrément. Et les diesels étant sur la sellette, il faudra surveiller aussi les évolutions des réglementations (autorisations de circulation en ville…) qui peuvent avoir une incidence sur la valeur de revente de votre véhicule.

À LIRE AUSSI >> Affaire Volkswagen : à qui peut profiter le crime ?

Les normes de contrôle vont-elles enfin évoluer ?
C’est déjà prévu à l’horizon 2017, avec en Europe un nouveau cycle de tests comprenant un passage sur route, de quoi rebattre les cartes avec des mesures officielles enfin plus réalistes. Espérons qu’elles ne seront pas aussi faciles à tromper qu’aujourd’hui.

EN SAVOIR +
>> Ségolène Royal annonce l'ouverture d'une enquête "approfondie"
>> Volkswagen, portrait d'un leader mondial en pleine crise >> Et pendant ce temps-là, le patron démissionnaire va empocher 60 millions d'euros

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Quelques heures avant l'interview de Harry et Meghan, la reine loue le "dévouement désintéressé"

EN DIRECT - Covid-19 en France : les patients en réanimation au plus haut depuis novembre

Lire et commenter