Scènes de panique en Espagne après une "flashmob" prise pour un attentat

International

FRAYEUR - Cinq allemandes ont réussi l'exploit de semer la peur dans une station balnéaire en Catalogne. A la base, un défi qui n'a pas du tout fait rire les autorités et qui leur a valu d'être arrêtées.

Un vent de panique qui s'est très vite estompé. Sur la Costa Brava en Espagne, cinq Allemandes ont été arrêtées dans la nuit de mardi à mercredi dans la station balnéaire de Platja d'Aro (Catalogne), pour avoir organisé "une flashmob" qui a été prise pour un attentat par les touristes.

Incompréhension

La panique a été enclenchée par un banal défi. L’une des personnes du groupe se faisait passer pour une célébrité poursuivie par des fans qui voulaient la prendre en photo.

Mais ce petit jeu initié par le groupe a tourné court…et mal. Prises de panique, des personnes présentes sur ce bord de mer très fréquenté se sont mises à crier et à courir dans tous les sens, comme en atteste cette vidéo.

Remontrances

Mais les cinq Allemandes n'ont pas été épargnées par les remontrances publiques. Le maire de Platja d'Aro, Pep Solé, ne compte pas en rester là.  "Mon intention, et celle de la majorité municipale, est qu’il y ait des conséquences pour qu’elles comprennent qu’elles ne peuvent pas refaire ça."

Le président de la Catalogne, Carlos Puigdemont, est lui aussi monté au créneau sur Twitter: 

Onze personnes ont dû être soignées pour des contusions, des attaques de panique et de tachycardie, selon un communiqué de la police. Les auteures de la mobilisation, cinq Allemandes âgées de 20 à 25 ans, étaient monitrices d’un voyage organisé pour adolescents, a expliqué une porte-parole de la police.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter