Sea Sheperd prend un bateau japonais en flagrant délit de chasse à la baleine

Sea Sheperd prend un bateau japonais en flagrant délit de chasse à la baleine
International

ILLÉGAL - Après une traque d'un mois, l'association Sea Sheperd a réussi à prendre un bateau japonais en flagrant délit de chasse à la baleine. Une chasse interdite, mais le Japon s'en moque.

Un bateau-usine japonais qui venait de tuer une baleine, dont la chasse est interdite, a été pris sur le fait dans la partie australienne de l'Antarctique par Sea Sheperd, a annoncé ce dimanche 15 janvier celle-ci dans un post Facebook. L'association australienne précise que "cet abattoir flottant de 8000 tonnes faisait tout pour nous échapper depuis 1 mois".  

L'association a réussi à prendre des photos par hélicoptère d'une baleine morte sur le pont du bateau, précisant qu'en les voyant arriver, l'équipage du Nishin Maru s'était empressé de déployer une bâche pour couvrir la baleine et les harpons.

"Ils savent que ce qu'ils font est interdit"

Pour Wyanda Lublink, responsable de l'association, "cela montre bien qu'ils savent que ce qu'ils font est interdit", a-t-il précisé dans un communiqué. Le navire se trouvait alors dans le Australian whale sanctuary, région des eaux australiennes où toute chasse à la baleine est interdite. Un moratoire international en vigueur depuis 1986 interdit la chasse à la baleine. Les Japonais, qui ont signé le moratoire, ont constamment tenté de le contourner sous prétexte d'une pêche à visées scientifiques - laquelle est officiellement autorisée.

En 2014, la Cour internationale de Justice a ordonné à Tokyo de cesser ses chasses à la baleine dans l'Antarctique, estimant que les permis délivrés par le gouvernement japonais aux baleiniers n'étaient "pas à visées scientifiques". A la suite de cette décision, le Japon avait annulé la campagne de pêche de 2014-2015, mais a repris cette année en ayant diminué des deux tiers le nombre d'autorisations, et affirmant que cette fois la chasse est vraiment scientifique.

En fait, le Japon dit faire des recherches pour prouver que le nombre de baleines a suffisamment augmenté pour permettre une reprise de la chasse commerciale. Mais il est connu que la viande des baleines ainsi pêchées termine sur les meilleures tables japonaises. Personne n'a pu être joint à l'Agence japonaise de la Pêche pour un commentaire.

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

EN DIRECT - Covid-19 : la Catalogne envisage un reconfinement le week-end

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent