Selon le "New York Times", Trump n'aurait pas payé d'impôts pendant près de 20 ans

RÉVÉLATIONS - Le magnat de l'immobilier n'aurait – grâce à une exonération d'impôts légale – pas payé d'impôt sur le revenu de 1995 à 2013, selon le "New York Times".

Donald Trump refuse de rendre public ses déclarations de revenus.  Mais le New York Times a réussi à avoir accès à sa déclaration fiscale de 1995, où il aurait déclaré une perte de près de 916 millions de dollars. Bien qu'on ignore ses revenus imposables pour les années suivantes, cette somme colossale pourrait lui avoir permis de retrancher en toute légalité 50 millions de dollars de ses revenus imposables chaque année "pendant 18 ans", c'est-à-dire jusqu'en 2013


Les pertes abyssales qu'aurait encaissées M. Trump seraient dues, selon le Times, à ses échecs retentissants dans le monde des casinos d'Atlantic City, sur la côte Est, et à d'autres débâcles, dans le secteur hôtelier et le transport aérien.


Interrogé au sujet de cette révélation, Trump n'a pas souhaité réagir, mais son équipe de campagne assure qu'il est "un homme d'affaires talentueux", qui "ne paie pas plus d'impôts que ce qu'exige la loi".

En vidéo

JT 20H - Présidentielle américaine : la presse fait front contre Trump

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Les débats Clinton-Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter