"Les gens méritent plus de temps avec leur famille" : en Finlande, la Première ministre évoque la semaine de travail de quatre jours

"Les gens méritent plus de temps avec leur famille" : en Finlande, la Première ministre évoque la semaine de travail de quatre jours
International

EUROPE - La cheffe du gouvernement finlandais, Sanna Marin, a évoqué la possibilité de réformer le droit du travail de son pays, notamment en réduisant le temps de travail. Une perspective qui n'est qu'à l'état de réflexion.

La semaine de travail du lundi au jeudi, six heures par jour ? Si la Finlande ne l'envisage pas officiellement, Sanna Marin, la Première ministre qui a pris les rênes du pays en décembre, a évoqué cette piste.

"Je pense que les gens méritent de passer plus de temps avec leur famille, avec leurs proches, en se consacrant à des passe-temps et à d’autres aspects de la vie, comme la culture", a-t-elle expliqué à l’occasion du 120e anniversaire du SDP, le parti social-démocrate dont elle est la cheffe de file. Et d'assurer : "Ce pourrait être la prochaine étape pour la Finlande".

Voir aussi

Forte flexibilité

La cheffe du gouvernement de 34 ans envisagerait un test pour mesurer les effets d'une telle révolution. Les Finlandais travaillent actuellement 8 heures par jour, cinq jours par semaine. Mais ils disposent déjà d'une forte flexibilité : depuis 1996, ils peuvent ajuster leurs heures de travail en commençant ou terminant jusqu’à trois heures plus tôt ou plus tard. 

En vidéo

Temps de travail : le vrai du faux en comparaison à celui de nos voisins européens

Depuis 2011, ils ont d'ailleurs les horaires de travail considérés comme les plus flexibles de la planète, puisque 92% des entreprises permettent aux travailleurs d’adapter leurs heures de travail.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent