SEPT À HUIT - Immersion en Corée du Nord : voyage au pays interdit

SEPT À HUIT - Musée, affiches, discours... les références guerrières sont nombreuses en Corée du Nord, alors que les tensions sont vives entre Pyongyang et Washington. Les habitants se préparent physiquement et militairement.

Les Etats-Unis, ou plutôt la haine contre les Etats-Unis, sont partout en Corée du Nord. Un musée célèbre 65 ans d'inimitié entre les deux pays, des affiches placardées dans les rues montrent des missiles anéantissant la Maison blanche, des hauts parleurs diffusent des discours belliqueux de Kim Jong-un. 


Les références guerrières ne manquent pas dans ce pays le plus militarisé au monde, en proportion de la population engagée dans l'armée, réserviste ou paramilitaire. Certains Coréens prennent très au sérieux ces tensions. "Les impérialistes américains ont dit qu'ils ne laisseraient pas la Corée se mettre au travers de leur chemin mais notre pays les a vaincus et nous les vaincrons encore", explique l'un d'eux. La situation est-elle pour autant vécue comme une véritable guerre par la population ? "Nous n'en parlons pas en ces termes mais nous nous préparons et nous nous entrainons physiquement  et militairement", assure un habitant. 


Cette vidéo est issue de l'émission Sept à Huit du dimanche 28 janvier 2018, présentée par Harry Roselmack. Sept à Huit est une émission de télévision française d'information hebdomadaire diffusée sur TF1 depuis le 3 septembre 2000, présentée par Harry Roselmack.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Sept à huit

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter