Sept à Huit - Assassinat d'une journaliste d'investigation maltaise : "Écrire, ça l'a tuée," témoigne son avocat

DirectLCI
SEPT-A-HUIT - Le 16 octobre dernier, Daphnée Caruana Galizia mourait dans l'explosion criminelle de sa voiture. La journaliste était une figure locale de l'investigation à Malte. Corruption, comptes off-shore... ses révélations rassemblaient 400 000 personnes sur son blog. Dans l'émission "Sept à Huit" du 5 novembre 2017, ses proches évoquent une femme sous surveillance.

Un matin d'octobre, Charles, un voisin de la journaliste, entend une forte détonation. En contrebas, à 200 mètres de chez lui, il découvre la voiture accidentée de Daphnée Caruana Galizia. "C'était une bombe très puissante, décrit l'homme. "Le corps était dispersé, il était en mille morceaux." À 53 ans, celle qui faisait trembler les politiques de l'île emporte avec elle ses derniers secrets. Même sa soeur, Corinne Vella, ne savait pas sur quoi portait sa dernière enquête. Même s'ils la savaient scrutée par les puissants du pays, ses amis n'auraient jamais pensé qu'elle se ferait assassiner. Son avocat le rappelle : "Avec 42 plaintes pour diffamation, elle dépensait un minimum de 20 000 euros en frais d'avocats, juste pour se défendre." Il soupire : "Mais ça ne l'empêchait pas de continuer à écrire... Écrire, ça l'a tuée."

Personne ne devrait mourir comme ça. Personne ne devrait être éliminé comme un chien enragé. Un ami de Daphnée Caruana Galizia

Pour protéger son blog de cyberattaques ciblées, la journaliste avait engagé David Take, un expert en sécurité informatique. Interrogé par les équipes de "Sept à Huit", l'homme admet n'avoir jamais vu de telles attaques de sa carrière. "Des milliers d'ordinateurs du monde entier menaient des attaques conjointes. C'était impressionnant, et impossible à tracer," détaille-t-il. Deux semaines après sa mort, les citoyens maltais sont descendus trois fois dans la rue pour dénoncer la complicité de ce qu'ils appellent "l'État mafieux" qui dirige le pays. Ils appellent le chef de la police et le Premier ministre à démissionner.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Sept à huit

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter