Sept à Huit - Comment Kim Jong-un, cadet de la dynastie, a damé le pion à ses deux frères

DirectLCI
SEPT-A-HUIT - Petit dernier de la famille dirigeante en Corée du Nord, Kim Jong-un n'était pas destiné à prendre la tête du régime. Pourtant, sa détermination et sa stratégie politique sans scrupules lui ont permis d'accéder, à 29 ans, au statut de leader du pays, devant ses deux frères aînés.

Le jeune Kim Jong-un n'aurait jamais dû accéder au trône, selon la tradition du régime. Cadet d'une famille de quatre enfants, ce sont ses deux frères, Kim Jong-nam et Kim Jong-chol, de 11 et 2 ans ses aînés, qui auraient dû prendre le pouvoir. Mais son tempérament de fer a convaincu son père de l'adouber en 2010. Eduqué en Suisse, le jeune héritier de la dynastie Kim était perçu à sa nomination comme l'opportunité d'un réchauffement entre l'Occident et le reste du monde. Pourtant, depuis son accession au pouvoir en 2011, Kim Jong-un a prouvé qu'il était un des dirigeants les plus offensifs que la Corée du Nord ait jamais connu. 

Kim Jong-nam, son demi-frère aîné était accro au jeu, et dilapidait la fortune familiale dans les casinos de Macao, en Chine. En février 2017, lassé des opinions libertaires de son aîné sur le régime nord-coréen, le dictateur aurait commandité son assassinat par empoisonnement à l'aéroport de Kuala Lumpur, en Malaisie. Son second frère, Kim Jong-chol, aurait "manqué de poigne" selon son père, Kim Jong-il, au moment de justifier sa mise à l'écart.

Cette vidéo est issue de l’émission Sept à Huit du dimanche 3 décembre 2017, présentée par Harry Roselmack. Sept à Huit est une émission de télévision française d’information hebdomadaire diffusée depuis le 3 septembre 2000 sur TF1. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Sept à huit

Plus d'articles

Sur le même sujet