Les consommateurs de cannabis feraient davantage l'amour, d'après une étude américaine

Les consommateurs de cannabis feraient davantage l'amour, d'après une étude américaine
International
DirectLCI
SEXE - Fumer cette drogue aurait un impact sur la vie sexuelle selon des chercheurs américains. Ils estiment toutefois qu'il y a un rapport de corrélation et non pas de causalité.

Ils seraient au-dessus de la mêlée. Les  fumeurs de cannabis auraient une moyenne de rapports sexuels 20% plus élevée que le reste de la population à en croire une étude américaine. Cette tendance toucherait  tout individu indifféremment de son sexe, son âge, de sa situation ou de son éducation. L'étude rendue publique ce vendredi  par la revue scientifique Journal of Sexual Medicine indique que les chercheurs américains de l'université de Stanford aux Etats-Unis ont suivi  50.000 sujets âgés de 25 à 45 ans pendant 13 ans (entre 2002 et 2015) pour parvenir à de telles conclusions.


Ces derniers ont ainsi relevé que les femmes consommatrices de la plante auraient eu 7,1 relations intimes (par mois) contre 6 pour les autres participantes. Quant aux hommes  consommateurs, ils  affichent une moyenne de 6,9 contre 5,6 chez les non-fumeurs. Autant dire que ces chiffres se valent pour les deux sexes. 

En vidéo

Cannabis : fumer tôt favorise l'échec scolaire

Se droguer ne veut pas dire plus coucher

En outre, les spécialistes soulignent qu'il faut bien faire la disctinction entre corrélation et causalité. Quand bien même il y a un lien entre la consommation et l'augmentation des rapports cela ne signifie en aucun cas qu'il suffit de devenir un fumeur de Marie-Jeanne pour voir sa vie sexuellle se débrider comme jamais. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter