Au Japon, des entreprises interdisent aux femmes de porter des lunettes

International

SEXISME - Au Japon, des entreprises ont banni le port de lunettes au travail pour les femmes. Une information relayée par une chaîne nippone mercredi qui a provoqué une vague de réactions sur les réseaux sociaux.

Après l’obligation de chausser des talons, l’interdiction de porter des lunettes. Une polémique enfle depuis mercredi au Japon après la diffusion d’un reportage de la chaîne Nippon TV. On y apprenait que des entreprises - sous couvert d'arguments plus farfelus les uns que les autres - demandent à leurs salariées de porter des lentilles afin de palier à leurs problèmes de vue.

Voir aussi

Les lunettes donneraient une "expression froide"

La chaîne locale, citée par The Independent, explique que cette consigne existe dans plusieurs secteurs d’activité. Parmi eux, des chaînes de magasins. Des managers auraient ainsi estimé devant les équipes que les lunettes de vue donnent aux vendeuses une "expression froide". 

D’autres ont plaidé des raisons de sécurité, comme certaines compagnies aériennes, quand le secteur de la beauté avance qu’il est impossible d’apprécier le maquillage d’une commerçante derrière ses verres correcteurs. Enfin, les restaurants traditionnels, indiquent, comme une évidence, que les montures détonnent avec le vêtement traditionnel japonais.

En vidéo

Au Japon, les femmes disent non aux talons !

S’il est difficile de savoir si ces "interdictions" sont inscrites directement dans les règlements des entreprises ou s’il s’agit de consignes verbales, elles ont, sans surprise, créé un tollé au Japon. Comme souvent, un hashtag est né sur les réseaux sociaux, où la population s’est emparée du sujet. Depuis mercredi, des femmes témoignent, comme une salariée qui indique avoir été forcée à porter des lentilles alors qu’elle avait eu une infection aux yeux. 

Cette polémique fait écho à celle née en juin dernier lorsque pareil vent de rébellion avait soufflé sur l’archipel nippon. Les femmes s’étaient alors insurgées contre le port obligatoire de chaussures à talons hauts. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter