Trois ex-salariées attaquent Google pour avoir été moins payées que les hommes

Trois ex-salariées attaquent Google pour avoir été moins payées que les hommes

DISCRIMINATION ? - Trois anciennes employées de Google ont déposé plainte ce jeudi contre l’entreprise, estimant avoir été moins bien rémunérées que leurs collègues masculins. Ce n’est pas la première fois que Google est épinglé sur le sujet.

Google discrimine-t-il ses salariés en fonction de leur sexe ? C’est ce qu’affirment en tout cas trois anciennes employées du site de recherche en ligne, assurant que l’entreprise paie moins les femmes que les hommes, à compétence, expérience et tâches égales. Selon elles, les promotions seraient également moindres. Leurs avocats ajoutent que Google est "au courant depuis longtemps de ces problèmes mais ne les a pas corrigés, ce qui a causé des dommages importants à des employés femmes".

Accusé de "discrimination systématique" et de contrevenir au Equal Pay Act (texte californien sur l’égalité salariale), Google a nié ces attaques auprès de l’AFP. "Nous allons l’examiner en détail (la plainte, ndlr) mais nous ne sommes pas d’accord avec ces allégations", explique l’entreprise. "Les niveaux des postes et les promotions sont décidés au travers de commissions qui travaillent en toute rigueur […] notamment en s’assurant que les décisions n’ont pas été influencées par des considérations liées au genre".

En vidéo

Deux employés font une expérience pour prouver le sexisme ordinaire

Lire aussi

Le sexisme décrié au cœur de la Silicon Valley

Le géant du web poursuit sa défense en avançant qu’il dispose "de systèmes pour nous assurer que nous rémunérons (nos employés, ndlr) de façon équitable. Mais si d’aventure, nous décelons des différences ou des problèmes individuels, nous travaillons à les régler".

Le ministère américain du Travail avait déposé plainte contre Google en janvier dernier, l’accusant de refuser de lui fournir des documents nécessaire à une enquête sur ses pratiques en matière d’égalité salariale.

Depuis plusieurs années, les inégalités hommes-femmes sont un sujet sensible dans la Silicon Valley. Largement dominé par les hommes, le secteur des nouvelles technologies est souvent la cible d’accusations de sexisme et même de harcèlement sexuel.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

"Crétin de fils de ..." : Donald Trump s’en prend violemment au chef des républicains au Sénat

Une usine nucléaire iranienne touchée par un acte de "terrorisme antinucléaire"

SEPT À HUIT - La résurrection de Priscille, première femme bionique de France

Du Stade de France au centre vaccinal de Dreux, les vaccinodromes ont sonné bien creux ce dimanche

Lire et commenter